Article 

Mbappé, Campos, Barça, Marquinhos, etc, la conf' de Luis Enrique avant PSG/Rennes

Publié le mardi 2 avril 2024 à 16:00 par Jean Chemarin
Luis Enrique était présent en conférence de presse ce mardi, à la veille de la demi-finale de Coupe de France entre le PSG et Rennes. Mais il a surtout été beaucoup question de Kylian Mbappé et du prochain match face au Barça en Champions League. L'entraîneur parisien a aussi donné des nouvelles de Marquinhos et Nuno Mendes.

En février dernier, vous disiez avant PSG/Rennes que l'une de vos difficultés notamment était de trouver la motivation en Ligue 1. Là vous retrouvez Rennes en demi-finale de Coupe de France. Est-ce que c'est beaucoup plus facile de motiver votre groupe pour cette épreuve ? Est-ce que vous sentez que la Coupe de France est une épreuve qui motive vos joueurs ?

« Oui, sans aucun doute. C'est une grande motivation, déjà en raison de la compétition, mais aussi en raison de la proximité d'une finale. Un pas de plus et nous serons en finale. Je crois que c'est une motivation très puissante et c'est plus qu'assez pour que demain on puisse voir une très bonne version de notre équipe. »

La sortie de Kylian Mbappé dimanche a encore fait beaucoup parler. Kylian a dit à la sortie du match contre la Real Sociedad qu'il avait beaucoup de problèmes, mais que vous n'en faisiez pas partie. Est-ce que la gestion de Kylian Mbappé est en revanche un problème pour vous, une difficulté pour vous ?

« Quelqu'un a inventé une insulte et à partir de là, il y a des spéculations de toutes sortes »

« Ce qui est amusant, c'est de voir à partir d'un mensonge - d'une nouvelle qui est un mensonge - tout ce qui se passe ensuite dans le monde du football, du journalisme, d'une partie du journalisme... Quelqu'un a inventé une insulte et à partir de là, il y a des spéculations de toutes sortes. Après les matches, je suis très fatigué, mon énergie est basse, c'est un moment délicat pour moi. Mais maintenant je vis ça avec une totale tranquillité, je fais mon job de la meilleure façon, je suis très content avec tous mes joueurs, Kylian inclus. Kylian s'est toujours très bien comporté, il continue à le faire et à partir de là c'est un jeu. J'accepte les erreurs dans le jeu. Je ne suis pas du tout affecté par ce que les gens peuvent dire, je ne l'entends pas, je ne l'écoute pas, je ne le lis pas, et à partir de là j'essaie de faire de mon mieux. »

En quoi le match de demain peut être une préparation pour la rencontre face au FC Barcelone. Est-ce que ça peut être une répétition, même si ce n'est pas les mêmes compétitions. Est-ce que ça peut vous servir pour affronter ce quart de finale dans une semaine ?

« C'est un match de 90 minutes, il n'y a pas de prolongation, donc ça pourrait ressembler au match retour de Champions League, quand vous jouez pour la qualification ou non. Mais nous sommes déjà prêts depuis le début de saison pour jouer des matches importants. Nous l'avons fait en phase de groupe en Champions League, nous avons dû jouer contre des adversaires de haut niveau et nous l'avons fait tout au long de la saison. Nous l'avons fait à Marseille en préparant le match de la façon la plus sérieuse possible pour pouvoir arriver dans les meilleures conditions au match de demain et aux matchs qui vont venir. »

Par rapport à ce match de demain et même en Champions League et la perspective de tirs au but, est-ce que c'est un exercice que vous travaillez spécifiquement avec votre groupe ?

« C'est impossible de s'entraîner pour les tirs au but »

« Non, nous ne l'avons pas préparé. Depuis le début ma carrière, nous avons essayé toutes les méthodes avec mon staff. Nous avons parfois préparé les tirs au but, parfois non. Nous avons donné parfois beaucoup d'informations. Parfois moins d'informations... C'est impossible de s'entraîner pour les tirs au but et si on arrive aux tirs au but, je vais demander aux joueurs qui seront sur le terrain : qui est prêt ? Il y a des spécialistes, mais l'expérience me dit que même les spécialistes ratent dans ces moments. C'est plus un état d'esprit, comment le joueur se sent, la confiance qu'il a pour tirer ce penalty et évidemment s'il est convaincu qu'il va marquer. Je vais demander aux joueurs. J'espère qu'on n'arrivera pas à ce moment et qu'on va être capable de valider en 90 minutes notre qualification pour la finale qui serait une très grosse joie pour nos supporters. »

Est-ce qu'avec les objectifs de fin de saison, la Coupe de France, la Ligue des champions et le championnat, vous avez la conviction que cela va bien se terminer pour Mbappé et le Paris Saint-Germain ?

« Oui, j'adorerais que cela se termine très bien pour le PSG et de façon merveilleuse aussi pour Kylian, pour tout le monde. Nous sommes tous dans le même bateau. C'est un bateau qui navigue et qui cherche son port, un port à succès. J'aimerais beaucoup cela, c'est un objectif professionnel et personnel. »

Je sais bien que vous ne lisez pas les rumeurs et tout ce qui se dit dans la presse, mais on entend beaucoup de choses concernant l'avenir du conseiller sportif Luis Campos. Est-ce que vous pouvez nous dire quel est l'état de vos relations ? Et si à un moment on vous demandait votre avis sur son avenir, est-ce que vous seriez prêt à vous positionner pour demander à ce qu'il reste au Paris Saint-Germain ?

« Je suis très content de ma relation professionnelle et personnelle avec Luis Campos »

« Je crois que si quelqu'un doit me demander, il le fera. Quelqu'un du club. Mais mon opinion est très claire et publique. Je travaille aux côtés de Luis Campos depuis le premier jour. Dix mois se sont écoulés et je suis très content de ma relation professionnelle et personnelle et j'aimerais bien être beaucoup d'années dans le club avec Luis Campos ou sinon être avec lui dans n'importe quelle expérience professionnelle sans aucun doute. »

Avant d'annoncer son départ, Kylian Mbappé avait joué 16 matches complets sur 17 en championnat et après il a seulement joué un match complet sur 6, contre Montpellier l'autre jour. Sur son changement, on a écrit beaucoup de choses, on a dit beaucoup de choses. Il n'était pas content. Après, il a posté une photo dont a beaucoup parlé. Est-ce que vous aimez ou est-ce que vous comprenez qu'il soit fâché, que les joueurs soient fâchés après un changement comme celui-là ?

« J'allais vous répondre quelque chose, mais ça allait être une expression un peu mal polie. Vous savez mon âge ? Quel âge vous avez, vous ? Ah, vous êtes jeune, je croyais même que vous étiez plus jeune. Moi j'ai 53 ans. C'est déjà un âge important. J'ai déjà une partie de mon corps chauve.... c'est ma tête (une manière de dire qu'il en a vu d'autres et a de l'expérience, ndlr). »

Le président du Barça s'est montré élogieux envers vous. Il a dit qu'il aimait votre caractère, votre façon d'être. Qu'est-ce que vous pensez de ces mots du président Laporta ? Et par rapport au match face au Barça, est-ce que vous préférez avoir 10 jours de repos ou 2 matches à jouer avant ce match ?

« Oui, cela dépend. Le Barça a 10 jours de repos et nous nous avons deux matches de compétition. Qu'est-ce qui est le mieux ? On ne sait jamais. Moi je suis convaincu que comme je dois jouer 3 matches, la meilleure chose est de jouer 3 matches. Si j'avais 10 jours de repos, je dirais que la meilleure chose est d'avoir 10 jours de repos pour nous préparer. Mais c'est ma façon de préparer les circonstances que je ne peux pas contrôler. Ce que je ne peux pas contrôler, je suis prêt à l'oublier pour me concentrer sur ce que je peux contrôler. Pour le reste, c'est toujours bien d'écouter des choses bonnes que d'écouter des choses mauvaises. Quand vous écoutez des choses bonnes, c'est toujours plus agréable. »

Félicitations pour la victoire contre Marseille à dix contre onze. Vous avez répété depuis votre arrivée que vous ne vouliez pas 11 joueurs impliqués, mais tout un groupe. On a le sentiment de le voir. Avant cette semaine qui s'annonce décisive pour le club, je voulais vous demander quelle est la clé pour vous ? Comment est-ce que vous faites pour qu'ils soient tous investis ? Est-ce que c'est en remplaçant un joueur, je pense évidemment à Kylian Mbappé contre Marseille, mais à d'autres aussi. Comment est-ce que vous faites pour concerner tout le groupe ?

« Nous sommes convaincus que 20 joueurs, c'est toujours mieux que 11 ou 12 »

« C'est le travail que moi en tant que entraîneur j'essaye de faire avec mon staff. Le groupe est au-dessus de toutes les individualités. Au-dessus du groupe, il y a le club et à partir de là, on essaye simplement de donner de la confiance et des minutes importantes à tous les joueurs ou à la plus grande partie des joueurs. Je ne peux pas les donner à tous, je ne vais pas être hypocrite, tous ne peuvent pas rentrer dans nos rotations, mais moi et mon staff nous sommes convaincus que 20 joueurs, c'est toujours mieux que 11 ou 12. Et 23 joueurs qui essayent de gagner tous les titres, c'est une situation beaucoup plus facile à gérer avec tout le monde impliqué. Quand il y a des absences, on le ressent moins et quand il y a des incidents comme Beraldo qui ne va pas jouer les deux prochains matches, celui qui va jouer à sa place aura la confiance, il sait que l'entraîneur a confiance en lui, il a eu des minutes. Nous sommes toujours vivants dans toutes les compétitions et tous les joueurs pensent qu'ils peuvent jouer. »

Lucas Beraldo sera suspendu demain, c'est le moment de prendre des nouvelles de Marquinhos qu'on n'a pas vu depuis un moment et de Nuno Mendes qui a semble-t-il eu un petit problème en sélection. Où en sont-ils et sont-ils capables de débuter le match demain ?

« Marquinhos et Nuno Mendes sont déjà rétablis, mais une chose est d'être rétabli pour s'entraîner et pour être dans la dynamique de groupe et une autre très différente est d'être prêt pour la compétition. Nous n'aimons pas prendre des risques, je ne prends pas de risques avec les joueurs. Même s'il est tentant d'avoir des joueurs importants comme notre capitaine Marquinhos pour débuter la rencontre, nous ne prenons jamais de risques. Nous pensons d'abord à la santé du joueur. Mais Nuno Mendes et Marquinhos, comme Milan Skriniar qui a déjà joué une partie du match précédent, sont en condition pour jouer. Je pense que c'est bénéfique pour le reste des coéquipiers, et aussi pour eux, qui ont le temps nécessaire pour se rétablir en prenant le moins de risques possibles. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee