Article 

Son avenir, Messi, Neymar, Nhaga, etc, la conf’ complète de Galtier avant PSG/OL

Publié le vendredi 31 mars 2023 à 13:51 par Luca Demange
Présent face à la presse à deux jours de la réception de l’OL au Parc des Princes (20h45), Christophe Galtier s’est montré très concentré sur la fin du championnat. Le technicien du PSG a évoqué plusieurs dossiers, notamment celui de son avenir ou encore celui de Lionel Messi.
  • Est-ce que vous pouvez nous résumer le travail qui a été fait ces 15 derniers jours ? Est-ce que vous avez parlé avec votre groupe après la défaite face à Rennes ? 

« Est ce qu'on a parlé avec le groupe ? Non. Le groupe a été éparpillé dans le monde entier à travers les sélections. Que ce soit chez les jeunes ou les joueurs confirmés. Il y avait beaucoup de joueurs présents ici mais en soins. Il a fallu soigner pas mal de blessures. Pendant six ou sept jours, les joueurs faisant partie de l'effectif n'étaient pas nombreux.

On en a profité pour intégrer huit ou neuf jeunes. Déjà un pour nos joueurs professionnels mais aussi pour les observer. En milieu de semaine, on a commencé à récupérer nos internationaux. Certains sont rentrés mardi, mercredi, jeudi et jusqu'à aujourd'hui, les deux derniers étant Lionel Messi et Fabian Ruiz. Concernant notre match à Rennes, on n'en a pas parlé mais on travaille sur la préparation du match face à Lyon. »

  • Il y a beaucoup d'informations contradictoires au sujet de l'avenir de Lionel Messi. Est-ce que vous êtes favorable à sa prolongation ? Est-ce que vous considérez que le PSG serait plus fort avec lui la saison prochaine ? 

« Ce qui va se passer la saison prochaine, on y travaille beaucoup avec la direction et Luis Campos. Il y a évidemment ce que nous voulons faire mais aussi les positions des joueurs, des uns et des autres, du club aussi, qe que nous devons modifier de manière assez importante, ce que nous devons améliorer aussi.

Concernant l'avenir de Leo, il y a sa position, il y a celle du club. Ça discute entre les deux parties. Je suis focus sur les dix matchs qui se présentent pour aller chercher ce titre de champion de France. Quant à savoir ce que va décider Leo ou le club, cela reste très confidentiel. »

Comment se déroulent les journées de Neymar ? Que fait-il ? Comment on entretient un lien avec un joueur blessé sur une longue durée ? 

« Oui, on le voit. Durant cette quinzaine, il est venu deux fois ici pour évaluer l'état de sa cheville post-opératoire. Pour suivre aussi son protocole de récupération. Il travaille évidemment en étroite collaboration avec notre staff médical. Aujourd'hui, la technologie nous permet d'avoir des échanges assez facilement par téléphone. On suit son processus de récupération.

Quand il y a de graves blessures comme ça, je suis plutôt pour un message de temps en temps, mais surtout laisser le joueur se concentrer sur sa récupération. Il est très triste d'être blessé, il n'est pas encore dans un état à pouvoir faire beaucoup de choses. On garde le contact à travers les téléphones. »

  • Trois grosses rencontres arrivent (OL, Nice, Lens). Est-ce que c'est ici que le titre va se jouer ? Comment vous abordez ces trois chocs ? 

« Il ne faut pas tomber dans la facilité et dire que les choses vont se faire de manière facile. »

« Personnellement, je les aborde avec beaucoup de détermination et de lucidité. Est-ce que le titre va se jouer là ? Si nous sommes performants sur ces trois matchs, cela nous permettra de maintenir un écart conséquent en termes de points d'avance, peut-être plus ? Il ne faut pas tomber dans la facilité et dire que les choses vont se faire de manière facile.

Dans le football, tout peut aller très vite. Il faut garder une certaine détermination et de l'envie pour aller chercher un nouveau titre. Quand on regarde notre calendrier, derrière ces trois matchs, on aura affaire à des équipes qui se battent pour le maintien et c'est également toujours difficile. Sur les trois matchs qui arrivent, on a des concurrents au podium, aux places européennes. Des matches avec beaucoup d'enjeu pour les uns et les autres. »

  • Serif Nhaga a enchaîné les bonnes prestations avec les U19. On a pu l'apercevoir à l'entraînement cette semaine ? Quel est votre regard sur ce jeune joueur ? 

« Oui, avec ces départs en sélection, cela m'a permis de découvrir Serif. C'est un joueur qui est arrivé il n'y a pas très longtemps. C'est un gaucher, très explosif, puissant, doté d'une très bonne qualité technique. Il a dû faire cinq séances avec nous. J'ai découvert son parcours que je ne connaissais pas trop. C'est un jeune joueur avec beaucoup de qualités très spécifiques au poste de piston gauche, arrière gauche. C'est un bon joueur. »

  • Vous avez toujours évoqué une forte pression pour les entraîneurs des cadors européens. Comment avez-vous réagi face à l'éviction de Nagelsmann du Bayern Munich ? Vous sentez-vous légitime d'être l'entraîneur du PSG ? 

« Oui, je me sens légitime d'être l'entraîneur du PSG. Je prépare la saison prochaine avec Luis Campos et la direction. Il y a beaucoup de discussions sur la préparation, la manière dont on va dessiner l'effectif. Mais mon quotidien se concentre tout de même sur les dix matches avec la grande détermination d'aller chercher le titre de champion de France. 

Concernant le changement d'entraîneur au Bayern Munich. Premièrement, je n'ai pas d'éléments et même si j'en avais, je ne les commenterai pas. Ce sont des décisions prises par une direction à un moment donné pour différentes raisons. »

  • Chaque semaine, vous venez en conférence de presse. Est-ce que vous regrettez d'être la seule personne à vous présenter face à nous, d'être le seul en première ligne ? 

« Cela fait partie de la fonction. Quand vous êtes entraîneur, j'ai une obligation d'être face à vous. Quelques fois c'est agréable. Quelques fois, ça l'est moins mais c'est comme ça. Ensuite, dans les clubs quand j'ai pu évoluer, c'est toujours l'entraîneur qui prend la parole. À certains moments, un président peut prendre la parole à travers une interview, un rendez-vous avec les médias. Cela peut être aussi un directeur sportif, un conseiller sportif. Je ne trouve rien d'anormal dans le fait que je sois toujours face à vous. »

  • On a vu Mbappé porter le brassard de capitaine avec les Bleus. Est-ce c'est quelque chose qui peut donner des idées au PSG ? 

« J'ai félicité Kylian pour cette promotion. C'est une lourde responsabilité. Personnellement, je trouve que c'est un bon choix qu'il soit capitaine de l'équipe de France. À Paris, il y a Marquinhos et des vice-capitaines. Mais notre capitaine est Marquinhos et il n'y a aucune raison que cela change. »

  • L'OL est distancé dans la course à l'Europe ? Quelle équipe vous attendez-vous à affronter au Parc ? 

« Déjà, c'est le retour de Laurent Blanc au Parc. C'est quelqu'un qui a un très beau parcours avec le PSG. Je sais qu'il sera bien accueilli. Beaucoup de gens qui vont le croiser vont prendre plaisir à le saluer. Ensuite, évidemment qu'on regarde le calendrier et que l'on sait que trois jours après, ils ont un match important en Coupe de France. Une victoire dans cette compétition leur donnerait l'accès à l'Europe, sachant que c'est un objectif du côté de l'OL.

Je n'imagine pas Laurent venir avec une équipe bis en vue du match de mercredi. PSG/OL, c'est une affiche, un classique de notre championnat, avec de très bons joueurs qui voudront s'exprimer. C'est une très grande exposition, un match que tout le monde attend. Je n'imagine pas des joueurs être dans la retenue face au PSG. Je n'imagine pas Laurent mettre une équipe bis pour préparer au mieux le match de Nantes. » 


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

mardi 09 juillet

lundi 08 juillet

dimanche 07 juillet

samedi 06 juillet

vendredi 05 juillet

jeudi 04 juillet

mercredi 03 juillet

mardi 02 juillet

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee