Article 

Tuchel n’a « aucune idée de comment on peut composer un onze titulaire » pour Nantes/PSG

Publié le vendredi 30 octobre 2020 à 15:55 par Marius Cassoly
Présent en conférence de presse à la veille de Nantes/PSG, Thomas Tuchel a partagé ses sentiments concernant la difficulté de bâtir un onze de départ titulaire pour ce déplacement à la Beaujoire, alors que six joueurs sont toujours absents.

Après une victoire décrochée en Turquie face à Istanbul Baskasehir (2-0) mercredi dernier en Champions League, le PSG poursuit son rythme effréné de deux matches par semaine avec un déplacement sur la pelouse du FC Nantes ce samedi 31 octobre (21h) dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1.

« Je n’ai aucune idée de qui peut jouer demain »

Présent en conférence de presse d'avant-match ce vendredi après-midi avant un entraînement au Camp des Loges, Thomas Tuchel n'a pas hésité à partager sa difficulté à préparer cette rencontre face aux Canaris concernant la composition d'équipe notamment : « Nous sommes à la veille du match et je n’ai aucune idée de qui peut jouer demain, aucune idée de comment on peut composer un onze titulaire. C’est difficile de vraiment trouver un déclic pour le jeu spectaculaire. C’est difficile, mais c’est le défi ».

« Aujourd'hui ? C'est le jour où il y a le plus grand risque de blessure »

Pour rappel, Thomas Tuchel doit toujours composer avec six joueurs absents pour ce Nantes/PSG, à savoir Angel Di Maria, suspendu, ainsi que Neymar, Julian Draxler, Mauro Icardi, Leandro Paredes ainsi que Marco Verratti, encore blessés. Et si son équipe va s'entraîner ce vendredi, l'Allemand explique pourquoi cette séance sera particulière : « On est rentré durant la nuit de mercredi à jeudi. Aujourd’hui, nous sommes à J+2 du match et on sait d'expérience que c'est le jour où il y a le plus grand risque de blessure donc on ne fait presque rien, juste de la récupération. On fait l'entraînement aujourd'hui avec les gars qui n'ont pas joué en Turquie. Puis demain on repart pour jouer en Ligue 1 ».

« On va tuer les joueurs »

Avant de conclure, presque fataliste, sur le même sujet : « On va tuer les joueurs, parce qu’il y a une grande corrélation entre la préparation, la performance et aussi les phases de repos. Dans le foot, on prend toujours les meilleurs joueurs, car ils jouent aussi pour leur pays, durant la trêve internationale, ils ont des voyages. Pour moi c'est trop, car on n'a pas de phase pour récupérer vraiment bien, pas de phase de préparation. Cette corrélation existe dans le sport, il n'y a pas de secret dans le sport. Sans préparation, tous les joueurs sont fragiles, difficiles à gérer. Ce n’est pas une excuse, c’est la vérité, et on va chercher, trouver des solutions. Vous savez bien qu’à chaque match on perd un joueur et ce n’est pas seulement nous, on peut regarder Liverpool, Manchester City ou le Bayern Munich. Le football est un jeu pour les joueurs et si on continue comme cela, il n’y aura plus de joueurs ».

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux