Article 

Aouchiche priorité du recrutement de Saint-Étienne (L'E)

Publié le vendredi 22 mai 2020 à 8:04 par Marius Cassoly
À l'occasion d'une double-page spéciale sur l'AS Saint-Étienne, L'Équipe annonce ce vendredi qu'Adil Aouchiche, en fin de contrat aspirant avec le PSG au 30 juin prochain, est la priorité des Verts en terme de recrutement. Les dirigeants stéphanois ont rencontré les représentants du joueur de 17 ans la semaine dernière à Paris.

Le 30 juin prochain, dans un peu plus d'un mois, Adil Aouchiche verra son contrat aspirant avec le PSG s'achever. Alors que cette date butoir approche à toute vitesse, l'avenir du jeune milieu offensif n'est pas encore tranché. Début mai, Le Parisien indiquait que le joueur de 17 ans avait toujours l'envie de poursuivre avec son club formateur. Toutefois, de nombreux clubs français, notamment, ont fait part de leur intérêt pour le natif du Blanc-Mesnil. 

Dans son édition du jour, L'Équipe fait le point sur la situation de l'AS Saint-Étienne et annonce que Aouchiche est la priorité du recrutement des Verts. L'intérêt du club du Forez pour le joueur de 17 ans n'est pas nouveau puisque les premiers contacts remontent à l'automne dernier, période d'arrivée de Claude Puel - particulièrement séduit par le meilleur passeur du dernier Mondial U17 - à la tête de l'ASSE. 

La volonté d'arracher Aouchiche au PSG n'a visiblement pas changée puisque les dirigeants stéphanois ont rencontré les représentants du joueur issu de la génération 2002 la semaine dernière à Paris, toujours selon le quotidien sportif. Face aux approches de nombreux clubs comme Lille ou Bordeaux, le clan du principal intéressé n'hésite pas à faire monter les enchères. L'Équipe annonce que les ambitions salariales d'Aouchiche seraient passées de 50 000€ à plus de 100 000€ brut mensuels.

Comme annoncé il y a quelques jours par les journalistes Macky Diong et Manu Lonjon, la prime à la signature aurait basculé de 1M€ à 4M€, en dehors de la commission d'agent. Le journal explique alors que l'ASSE aurait mis sur la table un contrat longue durée de cinq ans afin de pouvoir amortir le coût de l'opération. Une proposition toutefois non légale puisque la durée maximale d'un premier contrat professionnel est de trois ans...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

jeudi 04 juin

mercredi 03 juin

mardi 02 juin

lundi 01 juin

dimanche 31 mai

samedi 30 mai

vendredi 29 mai

jeudi 28 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux