Article 

Le PSG a bien négocié un pourcentage à la revente pour Fadiga avec l'Olympiakos

Publié le vendredi 14 janvier 2022 à 17:38 par Maxence Venot
En fin de contrat, Bandiougou Fadiga a quitté le PSG pour l'Olympiakos ce jeudi. Le club parisien l'a laissé libre, mais a négocié un pourcentage à la revente avec le club grec pour le jeune milieu.

En manque de temps de jeu et en fin de contrat à l'issue de la saison, Bandiougou Fadiga n'a pas attendu le mercato estival pour quitter le PSG. Ce jeudi, l'Olympiakos a officialisé le transfert du jeune Parisien qui fêtera ses 21 ans demain. Si le milieu franco-malien a rejoint le club du Pirée gratuitement malgré six mois de contrat restant, les dirigeants franciliens ont négocié un pourcentage à la revente à hauteur de 15 %, rapporte le média grec Sport24.

Une méthode habituelle pour le Paris Saint-Germain. S'il a du mal à faire de la place à ses jeunes, le club parisien mise sur leur explosion à moyen terme. Comme pour Antoine Bernede à Salzbourg, Metehan Guclu à Rennes ou encore Virgiliu Postolachi à Lille, le PSG a préféré ne pas prendre d'indemnité de transfert mais a négocié un pourcentage à la revente avec les nouveaux clubs de ses jeunes joueurs. Des négociations qui pourraient permettre au club de récolter quelques millions d'euros plusieurs années plus tard, dans le cas d'un éventuel nouveau transfert du joueur en question.

Selon Sport24, Bandiougou Fadiga a été convaincu de signer à l'Olympiakos grâce à l’accueil qu'il a reçu au Pirée et au sein du club. Le média grec rajoute que le natif de Paris percevra un salaire de 200 000 € par an, soit le double de ce qu'il touche au PSG. Le joueur formé au camp des Loges a signé un contrat de quatre saisons et demi avec l'actuel leader du championnat grec.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 22 janvier

vendredi 21 janvier

jeudi 20 janvier

mercredi 19 janvier

mardi 18 janvier

lundi 17 janvier

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux