Article 

L’Argentine patauge, Paredes et Di Maria en-dedans

Publié le vendredi 4 juin 2021 à 9:25 par Renaud Lagord
Lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2022, l’Argentine a été ralentie contre le Chili (1-1). Di Maria et Paredes sont passés à côté selon les médias argentins.

Cette nuit, Angel Di Maria et Leandro Paredes retrouvaient les joies et (les tristesses) de la sélection argentine. Pour ce premier match sous les couleurs de l'Albiceleste depuis plus de sept mois, dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2022 au Qatar, les deux compères n’ont pas pu changer la donne contre le Chili. L’Argentine, portée encore une fois par Lionel Messi - bien esseulé devant - a ainsi concédé le match nul (1-1). Un résultat qui ne fait pas les affaires des Gauchos, actuels deuxièmes de leur groupe, avec 11 points, et qui pourraient voir le Brésil prendre le large devant, en cas de victoire contre l'Equateur.

Si Lionel Messi n’a pas démérité aux yeux des médias argentins, ses compères parisiens ont particulièrement déçu. Angel Di Maria, en premier lieu. Le média Clarin lui adresse ce matin la note de 4/10, jugeant que le Parisien, titularisé comme milieu offensif gauche en soutien de Lautaro Martinez, a « ressemblé durant cette partie à un autre joueur que celui qui joue au PSG ». Selon ce dernier média, El Fideo n’aurait ainsi pas imprimé le bon rythme, « a pris beaucoup de temps pour ce qui relève du travail d’un milieu de terrain » au point de peiner à trouver les solutions en attaque auprès de Messi.

Même constat du côté de Tyc Sports (qui lui donne cependant la note de 5/10). Le média télévisuel reste toutefois plus nuancé, préférant relever que Di Maria a su éclairer davantage la partie une fois repositionné à droite. Trop peu pour inverser la tendance. Il semble bel et bien qu’El Fideo n’a pas gagné de points aux yeux de son sélectionneur Lionel Scaloni. Comble de la soirée, le Parisien s’est même autorisé une moue d’agacement au moment de l’annonce de son remplacement à l’heure de jeu. Pas de quoi rassurer sur les relations entre les deux hommes.

Positionné comme milieu défensif gauche, Leandro Paredes ne s’est pas plus signalé à en croire les médias argentins. Pour Clarin, qui lui donne un 5/10, l’ancien joueur du Zenit n’a pas réussi à « s’emparer du ballon au milieu, tout en marquant difficilement Alexis Sanchez » qui était en permanence dans son dos. Pour Tyc Sports (qui le note 4/10), ses errances au milieu ont profité aux Chiliens pour prendre l’espace. Et une fois le ballon dans les pieds, il fut « irréprochable mais pas transcendant ».

Une copie loin d’être satisfaisante, en somme et qui ne devrait pas rassurer les supporters argentins à dix jours du début de la Copa América, au Brésil. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 21 juin

dimanche 20 juin

samedi 19 juin

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux