Article 

Des désaccords mais de la franchise entre Pochettino et Leonardo (L'E)

Publié le samedi 27 novembre 2021 à 9:50 par Philippe Goguet
Après une semaine de rumeurs, L'Équipe a fait un long point sur la relation entre Leonardo et Pochettino. Selon le journal sportif, les deux hommes ont, forcément, des désaccords, mais aussi une relation franche.

En déclarant à l'AFP ce vendredi qu'il n'entendait pas se séparer de Mauricio Pochettino ni faire venir Zidane, Leonardo a, visiblement, mis un terme aux rumeurs du moment évoquant un changement sur le banc de touche du PSG. À moins que ce ne soit ça le fait que MU ait finalement trouvé en Ralf Rangnick un intérimaire pour finir la saison. Toujours est-il que les bruits autour de Pochettino devraient s'arrêter un peu dans les prochaines semaines, avant de probablement revenir en fin de saison vu que l'argentin serait toujours une cible de MU à moyen terme. En attendant, Leonardo et Pochettino vont devoir collaborer.

Dès lundi soir, le brésilien était parti à l'hôtel où vit l'argentin pour lui demander ce qu'il en était des rumeurs. Le coach a nié toute envie de départ et s'est dit investi dans son travail au PSG, et les deux hommes se sont séparés au bout de 20 minutes, avec « les idées claires » selon L'Équipe. Ce fonctionnement franc est décrit comme la norme dans leur relation : « ils se voient régulièrement, se disent les choses sans fard et conservent leurs différends entre eux ».

Bien loin de l'énorme tension qui existait entre Tuchel et Leonardo, le duo a aussi logiquement des points d'achoppement : Pochettino ne pense qu'en équipe et est très lié à son staff, quand Leonardo est avant tout un solitaire dans son travail. Son seul adjoint, Angelo Castellazzi, est d'ailleurs souvent présenté comme un souci récurrent et une source de tensions entre lui et le staff de l'entraîneur, même si L'Équipe ne l'évoque pas. Pochettino n'a pas caché non plus en privé quelques incompréhensions, comme l'arrivée de Gianluigi Donnarumma l'été dernier alors qu'il n'avait jamais demandé un gardien de but ou celle de Sergio Ramos.

Un étage plus haut, le président Nasser Al-Khelaïfi observe le ménage, comme le reste de la direction qatarie du club qui a nommé Leonardo en 2019. Tous ont bien conscience que changer d'entraîneur tous les ans n'est pas envisageable en termes d'image. La victoire de Thomas Tuchel en Champions League n'est d'ailleurs pas vraiment passée au Qatar. Pour autant, Pochettino ne bénéficie pas d'un blanc-seing, particulièrement en fin de saison quand il faudra faire le bilan. À cet instant, le PSG n'aurait toutefois contacté aucun entraîneur, pas même Zidane.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

samedi 22 janvier

vendredi 21 janvier

jeudi 20 janvier

mercredi 19 janvier

mardi 18 janvier

lundi 17 janvier

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux