Article 

Chardonnet après PSG/Brest : « Mbappé est vraiment la tête de gondole, et cela se ressent sur le terrain »

Publié le dimanche 16 janvier 2022 à 10:45 par Arthur Verdelet
Venu avec ambition défier le PSG au Parc des Princes, Brest retourne en Bretagne après s'être incliné 2-0, sans démériter. Michel Der Zakarian ont très bien commencé, mais n'ont su convertir leurs premières opportunités, avant de subir la loi de Kylian Mbappé.

Malgré une prestation plutôt satisfaisante sur l’ensemble de la rencontre, Brest s’est incliné 2-0 face au PSG. Les bilans du match tirés par Michel Der Zakarian et son défenseur Brendan Chardonnet se rejoignent sur un point : les visiteurs ont laissé passer leur chance dans les premières minutes, et ont ensuite subi le talent d’un certain Kylian Mbappé.

Mbappé omniprésent et taille patron

Chardonnet raconte l’action de l’ouverture du score, sur laquelle Mbappé joue parfaitement le coup : « C’est la classe d’un joueur comme Mbappé. Je ne voulais pas trop m’approcher pour ne pas prendre de crochet, mais je lui laisse vingt centimètres de trop et il me glisse sa frappe entre les jambes. Et ça fait poteau rentrant derrière. Eux sont efficaces, ultra-efficaces même. C’est comme ça depuis le début de saison, et encore plus pour Mbappé. Tout lui réussit depuis le début de saison. »

Une frustration confirmée par son entraîneur, Michel Der Zakarian, qui avait annoncé dès vendredi redouter la qualité des attaquants parisiens. « Nous voulions avoir plus de vitesse, avec des joueurs pouvant prendre la profondeur. Avec Jérémy (Le Douaron), nous avons préféré aligner des joueurs de côté. Ça a failli payer, mais nous n’avons pas mis au fond nos premières occasions. Après, leur talent devant nous a puni sur une belle frappe au premier poteau. Nous sommes trop loin au marquage, et ils font mouche. Avec des joueurs de ce calibre-là, vous le payez cash. Il ne faut surtout pas laisser le moindre espace. »

« C’est vraiment lui la tête de gondole, et cela se ressent sur le terrain. Mbappé est la star et est capable de débloquer un match à lui tout seul. »

Pour Chardonnet, Mbappé est très clairement la figure de proue du jeu du PSG ces dernières semaines. « Il a une influence énorme, surtout avec les absences de Neymar et Messi. C’est vraiment lui la tête de gondole, et cela se ressent sur le terrain. Il est la star et est capable de débloquer un match à lui tout seul. Nous l’avons vu en deuxième mi-temps : quand il veut accélérer, il faut essayer de le canaliser, mais ce n’est pas toujours simple à faire. »

Le défenseur central finistérien a également souhaité éviter toute polémique liée au différend ayant opposé Mbappé à son compagnon de jeu Hugo Magnetti juste après la demi-heure de jeu. « Je les ai juste vus se chauffer, oui. Nous avons essayé de les séparer. Ils n’ont pas échangé de coups, mais uniquement des paroles. Ils se sont un peu chauffés, oui, mais ce n’est rien de bien bien grave, je crois. Le match a été plutôt calme, malgré quelques cartons, plutôt distribués pour des fautes d’antijeu. L’arbitre a été selon moi plutôt calme et a maîtrisé son match. »

Brest a laissé passer sa chance

Selon Chardonnet, les Brestois se sont progressivement fatigués, à force d’efforts bienvenus mais difficilement répétables. « J’explique physiquement notre baisse de régime, parce que nous avons beaucoup couru en première mi-temps. C’est pour ça que nous étions bien dans le match. Mais oui, il y a une différence entre les deux périodes. Nous avons eu des occasions au début. Les occasions pour pouvoir mener au score. Nous savions que nous n’allions pas en avoir cinq ou six. C’est frustrant de ne pas avoir mis le premier but dans cette première période. » La déception liée à une excellente entame reste prégnante : « Le tournant est sûrement cette occasion d’Irvin (Cardona). Si nous menons 1-0 au bout de 10 minutes, le match n’est sûrement plus le même, oui. Nous aurions sans doute continué de subir, mais c’est frustrant parce que c’est une occasion très nette. On ne peut pas être mieux placé pour marquer. »

« Le score aurait pu être beaucoup plus sévère en seconde période. »

Der Zakarian a ensuite partiellement rejoint le constat de son capitaine, même si, selon lui, l’addition aurait pu se révéler plus corsée du fait de la montée en régime du PSG en seconde période. « Le score aurait pu être beaucoup plus sévère en seconde période. Notre première a été plus consistante, puisque nous nous procurons des occasions avant eux selon moi. Notamment avec cette occasion d’Irvin (Cardona), sur laquelle il doit mettre la tête. Sur la seconde, il doit marquer. Nous avons fait face à une équipe bien plus forte que nous, qui nous a confisqué le ballon en deuxième mi-temps et aurait pu marquer plusieurs buts. Nous avons eu un peu de réussite, avons contré des ballons sur la ligne aussi, en plus des arrêts de notre gardien. Ils ont été plus forts que nous, il n’y avait pas match. »

Des Brestois audacieux

Les deux hommes se sont également rejoints sur la fierté d’avoir tenté d’ouvrir le jeu face au PSG. Un choix fort qui ne s’est pas révélé payant, mais que Der Zakarian ne regrette : « Pour gagner contre eux, il faut déjà bien défendre, ce que nous avons essayé de bien faire, mais aussi bien utiliser le ballon pour les contrer. Nous avons essayé, mais il n’y a pas photo sur la deuxième mi-temps. Nous aurions pu prendre une petite raclée, mais elle a été évitée, donc c’est bon pour notre goal average. »

« Forcément, nous prenons plaisir à défendre, mais quitte à venir jouer au Parc, autant tenter de les bousculer, de jouer un peu, ajoute Chardonnet. Nous avons essayé de nous créer des occasions comme en première mi-temps. Nous ne voulions pas forcément rester devant notre surface tout le match, même si nous l’avons fait malgré nous en deuxième mi-temps. En première mi-temps, ça devait être agréable à regarder parce qu’il y avait de l’espace, nous n’étions pas recroquevillés. » Quelques moments forts ont fait basculer la rencontre dans le sens du PSG, mais une autre entame aurait en effet bien changé le déroulé des évènements.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

mardi 24 mai

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux