Article 

Naples durcit le ton pour Kvara, mais tente de se rabibocher

Publié le mardi 18 juin 2024 à 12:39 par Jean Chemarin
Très remonté et déçu par la sortie de son agent et de son père, le Napoli espère toutefois toujours se rabibocher avec Khvicha Kvaratskhelia et compte se rendre en Allemagne durant l'Euro pour recoller les morceaux tout en lui faisant passer un message aux allures de menace..

Le Napoli a vécu une saison post-Scudetto compliquée avec plusieurs changements d'entraîneurs, des polémiques à gogo et une dixième place en Serie A qui le privera de Champions League et de Coupe d'Europe la saison prochaine. Naples a toutefois réalisé un gros coup en ce mois de juin en récupérant Antonio Conte et en nommant un nouveau directeur sportif, Giovanni Manna, qui officiait à la Juventus.

Les premiers jours du duo ont été mouvementés puisque le capitaine Giovanni Di Lorenzo a demandé à partir, tout comme Khvicha Kvaratskhelia, la star de l'équipe. L'ailier géorgien n'a pas personnellement communiqué son envie de départ, mais son agent et son père s'en sont chargés pour lui dimanche à la télévision géorgienne, taclant au passage le club napolitain et son instabilité.

La réponse du Napoli a été rapide et ferme : « Kvaratskhelia a un contrat de trois ans au club et n'est pas sur le marché. Ce ne sont pas les agents ou les pères qui décident de l'avenir d'un joueur sous contrat avec Naples mais le club Calcio Napoli !!! Fin de l'histoire », a tweeté le club italien dans la nuit de dimanche à lundi.

Le directeur sportif de Naples attendu en Allemagne

Fin de l'histoire, vraiment ? Si Naples est en position de force vu la situation contractuelle de son joueur, le risque est de conserver un élément qui ne veut plus être là et qui pourrait être pris en grippe par les tifosi à son retour. Selon La Gazzetta dello Sport, le directeur sportif napolitain Giovanni Manna compte donc se rendre en Allemagne dans les prochains jours pour rencontrer Kvara et son agent afin de calmer le jeu.

Le clan Kvara n'aurait pas apprécié que Naples attende un an avant de lui proposer un nouveau contrat et l'offre d'Aurelio De Laurentiis n'est pour le moment pas à la hauteur des exigences du clan du joueur (Naples proposerait 4,5 M€/an, Kvara en voudrait 6). En parallèle, le PSG lui offre plus d'argent (8 à 9 M€/an selon les sources) et la possibilité de jouer la Champions League. Un projet qui aurait déjà séduit Kvara selon pusieurs sources.

Naples ne veut plus de faux-pas du clan Kvara

Selon La Gazzetta dello Sport, Naples va aussi se rendre en Allemagne pour faire passer le message suivant à Kvara et son entourage : le club ne veut plus de sortie incendiaire dans la presse, sinon, la prolongation sera à oublier et Kvara sera obligé de rester au club avec son contrat actuel.

Une stratégie dangereuse ? Naples semble en tout cas vouloir durcir le ton et se faire respecter, tout en espérant quand même se rabibocher avec sa star, sur qui Antonio Conte compte absolument. Selon Fabrizio Romano, De Laurentiis espère garder Kvara au moins un an de plus et inclure une clause libératoire valable en 2025 dans son nouveau contrat.

En attendant la suite de ce feuilleton, Kvara entre en piste avec la Géorgie dans l'Euro 2024 ce mardi face à la Turquie. Il sera évidemment titulaire et le match sera à suivre à partir de 18h sur beIN Sports 1.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

mercredi 24 juillet

mardi 23 juillet

lundi 22 juillet

dimanche 21 juillet

samedi 20 juillet

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee