Article 

Jallet met un terme à sa carrière et rend un bel hommage à Ibrahimovic et Ancelotti

Publié le vendredi 26 juin 2020 à 10:07 par Marius Cassoly
Après une saison à Amiens, Christophe Jallet a décidé de mettre un terme à sa carrière de footballeur professionnel. Dans un entretien à L'Équipe, l'ancien joueur du PSG (2009-2014) a rendu hommage à Zlatan Ibrahimovic et Carlo Ancelotti.

Après Mathieu Bodmer il y a quelques jours, c'est désormais à Christophe Jallet de mettre un terme à sa carrière de footballeur professionnel. Après une ultime saison à Amiens, finalement relégué en Ligue 2, le défenseur de 36 ans a décidé de raccrocher les crampons. « Il vaut mieux s'arrêter maintenant plutôt que de faire une année supplémentaire avec le risque de blessure. (...) Je suis arrivé au bout de la route », s'est notamment justifié l'ancien international français (16 sélections) au micro de L'Équipe. 

« Zlatan a réussi à en faire progresser plus d'un »

Passé par le PSG de 2009 à 2014, Jallet a rendu hommage à Zlatan Ibrahimovic, le plus grand champion avec lequel il est joué : « Même s'il a un caractère bien trempé, c'est un immense champion. Qu'il soit bon ou pas, il essaye toujours de tirer les autres vers le haut même si ce n'est parfois pas de la bonne façon. On n'a pas tous les mêmes qualités, et il en avait beaucoup plus que nous, c'est certain, mais il a réussi à en faire progresser plus d'un dans notre équipe, à nous faire gagner des titres. Il a ce côté chambreur, un peu bad boy, mais il est parti de loin lui aussi pour réaliser des choses exceptionnelles dans sa carrière ». 

« J'ai rarement senti tout un groupe autant derrière son entraîneur »

Et également à Carlo Ancelotti, son coach au PSG entre 2011 et 2013 : « J'ai toujours loué son côté humain, ce qui me correspond plutôt bien. Au-delà de l'entraîneur qu'il est, puisqu'il a tout gagné partout où il est passé, c'est sa façon de manager un groupe qui est énorme. J'ai rarement senti tout un groupe autant derrière son entraîneur. Dans le vestiaire du PSG, il traitait tout le monde de la même façon : celui qui avait joué tous les matches comme celui qui n'avait disputé que dix minutes dans la saison. Il a compris que dans le foot aujourd'hui, le plus important c'est peut-être de réussir à souder un groupe derrière soi. C'est sa grande force ». 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 14 juillet

lundi 13 juillet

dimanche 12 juillet

samedi 11 juillet

vendredi 10 juillet

jeudi 09 juillet

mercredi 08 juillet

mardi 07 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux