Article 

Estimé à 10 M€ par an, le naming du Parc est loin d'être imminent (LP)

Publié le jeudi 28 février 2019 à 10:17 par Jean Chemarin
Nasser Al-Khelaïfi n'a pas fermé la porte à l'idée d'un naming du Parc des Princes lors de son entretien accordé au Parisien samedi dernier. Le quotidien francilien s'est penché sur le sujet ce jeudi et croit savoir que le dossier n'est pas vraiment d'actualité et ne représenterait pas un gain énorme pour le club.

Après le naming du Camp des Loges, celui du Parc des Princes ? « Pourquoi pas ? C’est un sujet sur lequel on réfléchit. Tous les clubs ont un naming aujourd’hui », a répondu samedi dernier Nasser Al-Khelaïfi dans les colonnes du Parisien. Le naming du Parc est-il pour autant imminent ? Combien cela pourrait-il rapporter au club ? Le Parisien s'est penché sur le sujet ce jeudi et nous apprend pour commencer qu'au PSG, on se montre beaucoup plus prudent sur le sujet que le président : « Ce n'est pas d'actualité », glisse ainsi une source interne. « Une issue est loin d'être imminente », ajoute un autre proche du dossier.

Pour autant, ce sujet très impopulaire chez les supporters, n'est pas à écarter non plus. Si tous les clubs n'ont pas de naming pour leur stade, il y a environ un tiers du Top 5 européen qui est concerné, plus précisément 28 clubs sur 98 entre la Premier League, la Bundesliga, la Liga, la Serie A et la Ligue 1. Le pays le plus en avance dans ce domaine est clairement l'Allemagne avec pas moins de 15 stades sur 18 concernés par le naming, la plupart du temps avec un partenaire local. Mais si les contrats sont souvent très longs, les sommes ne sont pas folles et représentent entre 2 et 6 millions d'euros par an pour les clubs allemands.

Si la Premier League atteint elle des chiffres bien plus élevés, avec un naming estimé à plus de 21 millions d'euros par an pour Manchester City avec son Etihad Stadium, le marché français du naming se rapproche plutôt de celui de l'Allemagne. En France, c'est l'OL et son Groupama Stadium qui s'en sort le mieux par exemple avec un deal estimé à 3,5 millions par an. Évidemment, le PSG est dans une autre sphère que l'OL et peut viser plus haut, mais combien ? « Plusieurs dizaines de millions d'euros » croit savoir un proche du dossier cité par Le Parisien, qui estime de son côté qu'un éventuel naming du Parc pourrait plus raisonnablement rapporter environ 10 millions d'euros par an au PSG. « On peut tabler sur 5 à 8 M€ pour le Parc, mais on n'ira jamais sur les montants vus dans d'autres stades », estime de son côté l'économiste Christophe Lepetit dans Le Parisien, considérant que ce potentiel naming ne serait « qu'une petite goutte d'eau dans le budget du PSG », estimé à 500 M€.

Mais cela resterait quand même « une recette nette supplémentaire, dans un contexte où tous les millions sont bons à prendre », ajoute-t-il. Si le montant d'un naming du Parc reste donc assez flou à ce stade, deux autres éléments sont à rappeler. Le premier, c'est que ce naming du Parc ne pourrait être que partiel, ce qui signifie que la marque partenaire accolerait son nom à côté de celui du Parc des Princes, mais ne le remplacerait pas. Deuxième point, rappelé par l'élu à la mairie de Paris Jean-François Martins, la ville de Paris a un droit de regard sur l'identité du partenaire « afin que le nom éventuel soit conforme aux valeurs de Paris. » Deux conditions qui ont été formalisées en 2013 lors de la signature entre la ville et le club de la nouvelle convention d'occupation du Parc pour 30 années supplémentaires.

Du côté des supporters, cette idée du naming est globalement impopulaire. Beaucoup sont attachés à la valeur symbolique du nom du stade et ne veulent pas y toucher, surtout si cela ne représente que quelques millions d'euros insignifiants pour le sort du club. Certains estiment toutefois qu'un naming n'empêcherait personne, et surtout pas soi-même, de continuer à appeler le Parc des Princes par son nom d'origine et que cela ne changerait donc au final pas grand-chose. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux