Article 

Marquinhos, un impact offensif qui commence à peser

Publié le vendredi 25 septembre 2020 à 15:19 par Thibaut Brossard
Encore buteur le week-end dernier sur la pelouse de Nice, Marquinhos est devenu un des contributeurs réguliers du PSG devant les buts depuis maintenant de nombreux mois. Zoom sur cet apport inattendu mais appréciable.

Au moment d’écrire ces lignes, le meilleur buteur brésilien du Paris Saint-Germain se nomme… Marquinhos. Neymar, muet ou suspendu, n’ayant pas marqué, c’est le défenseur central qui pointe en tête du classement des buteurs du PSG grâce à son but inscrit à Nice (à égalité avec Draxler, Mbappé et Di Maria, une réalisation chacun). Et comme il n’y a plus que deux Brésiliens au PSG…

Tout ceci est évidemment anecdotique, et sauf suspension de longue durée ou grave blessure, Neymar finira loin devant Marquinhos au classement des buteurs en fin de saison. Mais, sur la période récente (Final 8 et début de Ligue 1), l’ancien Romain a trouvé plus souvent le chemin des filets adverses que le numéro 10 parisien.

Double buteur à Lisbonne (en quart face à l’Atalanta et en demie contre Leipzig), Marquinhos a donc inscrit à Nice dimanche son troisième but en un peu plus d’un mois. Sur l’ensemble de la saison passée, toutes compétitions confondues, il avait inscrit 6 buts, ce qui en faisait le 7e meilleur buteur du club, et le meilleur parmi les non-attaquants.

Les attaquants ont inscrit en 2019-2020 108 des 126 buts (hors csc) du PSG lors des 4 compétitions (Ligue 1, Champions League, Coupe de France, Coupe de la Ligue). Cela représente 86% des buts de l’équipe.

Les milieux à vocation défensive (en y incluant Marquinhos) ont inscrit 9 buts, soit 7%, tout comme les défenseurs (dont Kouassi). Avec ses 6 réalisations, Marquinhos a donc marqué à lui seul un tiers des buts des joueurs à vocation défensive de l’équipe.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce sont des buts qui comptent : outre ses buts historiques à Lisbonne, il avait aussi inscrit un doublé important face à Bordeaux en championnat en février (victoire 4-3) entre les deux confrontations face à Dortmund.

Le Brésilien sait donc se montrer décisif et, qui plus est, dans un registre où le PSG a rarement montré beaucoup d’aptitude : les phases arrêtées. 5 de ses 6 buts de la saison passée ont en effet été inscrits sur coup de pied arrêté, le plus mémorable étant évidemment sa magnifique tête pour l’ouverture du score face à Leipzig. Il a renouvelé la performance, dans un contexte moins prestigieux certes, à Nice dimanche en reprenant parfaitement de la tête toujours un coup franc de l’un de ses passeurs attitrés Di Maria.

Si l’on s’en tient au périmètre Championnat et coupe d’Europe, le PSG a inscrit 12 buts sur coups de pied arrêtés la saison passée. Marquinhos est l’auteur d’un tiers de ces buts (3 en championnat, 1 en Coupe d’Europe).

En marquant à Nice, le capitaine parisien commence la saison 2020-2021 aussi bien qu’il avait terminé la précédente. Il a d’ailleurs scoré sur son unique tentative de la rencontre. L’entente avec Di Maria semble parfaitement rodée et le timing de course et de saut n’ont laissé aucune chance à Benitez. Il risque forcément d’être surveillé d’encore plus près lors des prochains matches mais Tuchel semble enfin tenir là une combinaison gagnante sur coups de pied arrêtés.  

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux