Article 

Mbappé, une montée en puissance athlétique

Publié le mardi 14 juillet 2020 à 11:46 par Marius Cassoly
Ce mardi, France Football publie un large papier consacré aux qualités athlétiques impressionnantes de Kylian Mbappé et à son évolution de Bondy au PSG, en passant par l'INF Clairefontaine et l'AS Monaco. On apprend ainsi que l'attaquant parisien a dépassé les 37km/h lors des tests de début de saison au Camp des Loges, terminant à la première place devant Marquinhos, Thilo Kehrer et Neymar.

Véritable génie technique sur le terrain, Kylian Mbappé doit également sa réussite à ses capacités athlétiques hors pair auxquelles France Football consacre un papier spécial ce mardi. De Bondy au PSG, en passant par l'INF Clairefontaine et l'AS Monaco, l'hebdomadaire revient sur l'évolution physique du champion du Monde 2018 avec les Bleus. Alors qu'il mesure 1,47m et pèse 39 kilos à l'âge de 13 ans, sa véritable transformation corporelle va s'opérer lors de son passage dans la Principauté, au moment de sa professionnalisation. Il s'intéresse alors notamment à la nutrition, sollicite un programme spécifique auprès du club du Rocher et dispose désormais d'une cheffe à temps plein. 

« On a l'impression qu'il ne touche presque pas le sol »

Au-delà de l'aspect mental très lié à l'athlétique et largement détaillé par FF, le parallèle avec le monde de l'athlétisme est intéressant à analyser. « Il a cette qualité de pied qu'on appelle les appuis insonores. Le temps de contact au sol est une donnée importante. Le sprinteur est quelqu'un qui est capable de mettre beaucoup de force dans le temps le plus court possible. Et Kylian Mbappé, c'est ça. On a l'impression qu'il ne touche presque pas le sol », explique Franck Né, responsable du sprint français.

Des capacités physiques qui amènent le natif de Bondy à dépasser la barre des 37km/h en début de saison lors des tests physiques. La meilleure performance de l'effectif du PSG devant Marquinhos, Thilo Kehrer et Neymar selon France Football. Une puissance athlétique également visible lors des rencontres et qui monte même en régime puisque, si Mbappé court 7,39km/match contre 8km il y a trois ans, il est passé de 10,7 à 14 sprints à plus de 25km/h cette saison en moyenne.

Et le phénomène athlétique qu'est Mbappé va encore évoluer puisque sa croissance n'est pas encore terminée et que le Français va devoir apprendre à gérer son corps. « Il est désormais plus à l'écoute, il a des demandes spécifiques et, comme tout le monde, il a le droit de grandir, mûrir », affirme Frédéric Aubert, responsable de la préparation physique des équipes de football. L'occasion de rappeler qu'il n'a que 21 ans. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

jeudi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux