Article 

Meunier assène un nouveau tacle à Leonardo sur son départ du PSG

Publié le dimanche 9 août 2020 à 15:47 par Arthur Verdelet
L’aventure entre Thomas Meunier et le PSG s’est terminée dans la douleur. Le Belge, non prolongé après le mois de juin pour terminer la saison avec le club parisien, s’en prend une nouvelle fois à Leonardo, principal fautif de son départ selon lui.

Thomas Meunier semble avoir du mal à passer à autre chose. Le nouveau défenseur du Borussia Dortmund, ayant récemment révélé avoir signé avec le club allemand dès le mois de février, s’est cette fois-ci confié à la RTBF et s’est notamment longuement ouvert concernant son départ du PSG. Le Belge le confirme à nouveau : il aurait aimé prolonger de deux mois pour disputer le Final 8 de Ligue des champions et les deux finales de coupes avec ses désormais anciens coéquipiers.

Au cours de cet entretien, révélé dans son ensemble lundi, le latéral droit de 28 ans explique qu’il était prêt à tout pour que Dortmund et Paris trouvent un accord : « J'ai presque été me mettre à genoux à Dortmund avec mon agent pour parvenir à trouver un accord pour qu'ils me laissent jouer avec le PSG, parce que le 1er juillet, j'étais joueur de Dortmund. Là-bas (à Paris), on s'est mis à table et je leur ai dit que je voulais mettre un point derrière cette aventure parisienne puisque Paris ne veut pas me prolonger sur le long terme, je veux qu'on trouve une solution. »

Une grande envie dont il avait fait part à Leonardo, le directeur sportif du PSG souhaitant s’assurer de son engagement : « J'avais eu Leonardo au téléphone et il me demande : « Est-ce que toi tu es encore prêt à jouer la Champions League ? » Je lui dis « à 100%, je serai concerné jusqu'au bout. Je veux terminer. Même si c'est pour se faire sortir en 1/4 de finale. Je veux être avec le groupe, je veux vivre mes derniers instants aussi intensément que possible et jouer avec le PSG la Champions League et les deux Coupes. »

« Après discussion, j'ai bien compris qu'il n'y avait pas vraiment d'envie de vouloir me prolonger. »

Le Belge se dit par la suite surpris de voir une version contraire rapidement sortir dans la presse : « Finalement, qu'est-ce que je lis dans la presse ? Que Meunier ne veut pas prolonger avec le PSG, ça ne l'intéresse pas. C'était un peu ingrat au niveau de la communication. » C’est donc ici que l’ancien parisien pointe du doigt Leonardo, coupable selon lui d’avoir tourné la situation en sa faveur : « Puisque tout était clair. Le fait de ne pas avoir trouvé d'accord entre Paris et Dortmund, ne veut absolument pas dire que je refuse de prolonger, puisqu'il n'y a pas eu d'accord. Donc il n'y a même pas eu de proposition. La première étape, c'était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c'est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c'est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquée... Ce n'était pas très très correct. Et finalement, après discussion, j'ai bien compris qu'il n'y avait pas vraiment d'envie de vouloir me prolonger. Ça été clair comme de l'eau de roche. »

Par la suite, la relation entre Meunier et Leonardo se détériorera encore, le Belge se voyant interdire le fait de côtoyer ses anciens coéquipiers et donc de s’entraîner dans les installations du club. Une décision qu’il apprendra par le biais d’une lettre d’avocat adressée par le club : « Elle me stipulait que je n'étais plus le bienvenu au club, que je ne pouvais pas venir m'entraîner, même la dernière semaine (de juin). J'ai trouvé ça hallucinant ! Je n'ai même pas reçu un coup de fil pour m'avertir que j'allais recevoir une lettre ou que je n'étais plus le bienvenu. Mon agent m'a téléphoné en me disant qu'il avait reçu un mail de Paris... C'était assez lâche...et c'est moi qui ai dû prendre contact avec Leonardo après pour comprendre la situation. »

Finalement autorisé par le club à passer ses tests physiques, Meunier n’est cependant pas autorisé à prendre contact avec le reste du groupe, Leonardo lui assénant : « Non tu n'es plus le bienvenu au club. Je t'interdis de fréquenter les autres joueurs, je ne veux pas que tu leur mettes des idées en tête. » Une façon de faire que le Belge avoue avoir du mal à avaler, lui qui affirme avoir tout fait pour prolonger avec le PSG jusqu’à la fin de l’été : « Donc d'un coup, tu passes pour un pestiféré alors que tu as toujours été correct avec le club. Professionnel, correct, respectueux...c'est à n'y rien comprendre ! Donc ça été un communiqué du club comme quoi je refusais de prolonger... alors qu'en réalité ce n'est pas ça, puisque c'est carrément moi qui ai été un peu le médiateur entre Dortmund et le PSG. J'ai pris la décision d'aller dire au revoir à mes coéquipiers et puis l'affaire était classée. Enfin Watzke a résumé la situation : Dortmund était d'accord mais s'ils n'ont pas trouvé d'accord, il ne faut pas dire que c'est moi qui ai refusé. Parce qu'en réalité, le premier accord c'était entre Dortmund et Paris et ça n'a même pas été plus loin que ça... »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

dimanche 20 septembre

samedi 19 septembre

vendredi 18 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux