Article 

Meunier vit mal son statut, un départ cet été évoqué (LP)

Publié le mardi 26 février 2019 à 10:36 par Jean Chemarin
De retour dans le groupe parisien face à Dijon, Thomas Meunier postule à une place de titulaire ce soir, même si sa présence dans le onze de Thomas Tuchel n'est pas encore certaine. Globalement peu utilisé cette saison, le Belge vit mal sa situation selon ses proches et un départ cet été est envisageable.

Les maux de tête de Meunier. Le jeu de mots signé Le Parisien est un peu facile, mais résume parfaitement la situation du latéral droit belge, absent depuis le 9 février et une commotion cérébrale face à Bordeaux. Dans son édition du jour, le quotidien francilien détaille le protocole médical suivi par Meunier suite à cet épisode douloureux : consultations d'un neurologue, reprise en six étapes (du vélo d'appartement à la reprise sans contact), suivi psychologique, test de sa concentration.

«Après une commotion, il y a une chance sur deux de mourir si on subit un choc de la même ampleur dans les sept jours qui suivent», explique ainsi Emmanuel Orhant, le directeur médical de la FFF. Un risque qui explique pourquoi Thomas Meunier a mis plus de deux semaines et demie à obtenir le feu vert des docteurs avant de pouvoir rejouer. Désormais débarrassé de cette épée de Damoclès, le Belge postule donc à une place de titulaire ce mardi soir au Parc face à Dijon, en quart de finale de Coupe de France.

Une place de titulaire que Meunier a très peu goûtée cette saison (13 fois seulement en Ligue 1), entre l'éclosion de Thilo Kehrer et le retour de blessure convaincant du polyvalent Dani Alves. Une situation que vit mal le joueur de 27 ans. Un proche glisse ainsi au Parisien : «La concurrence n'est pas saine. L'an dernier, déjà, Dani Alves avait dit à Emery : "C'est moi qui joue", avec l'appui de certains cadres. Cette année, même quand lui ou Kehrer ne sont pas bons, Thomas ne réintègre pas le onze de départ... Il n'a eu aucune explication du coach et il n'en a pas demandé, parce qu'il reste à sa place, mais on se demande vraiment pourquoi. Ce n'est pas lié à une baisse de niveau.»

Alors qu'il arrive en fin de contrat au PSG en juin 2020, aucune discussion en vue d'une prolongation n'a été entamée selon Le Parisien. Et comme Kehrer est parti pour rester longtemps au PSG et que Dani Alves discute lui d'une prolongation avec le club, un départ du Belge l'été prochain est un scénario clairement envisageable, le quotidien francilien ajoutant en effet que Meunier ne serait pas dans l'optique de partir libre en 2020. Cet hiver, des rumeurs ont notamment fait part d'un intérêt d'Everton pour l'international belge.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 29 novembre

samedi 28 novembre

vendredi 27 novembre

jeudi 26 novembre

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux