Article 

Tebas tacle à nouveau le PSG

Publié le jeudi 16 juillet 2020 à 9:58 par Marius Cassoly
Dans une interview accordée à ESPN, Javier Tebas a été invité à réagir à la décision du TAS d'annuler les sanctions édictées par l'UEFA contre Manchester City dans le cadre du fair-play financier. Fidèle à lui-même, le président de la Ligue de football espagnol n'a pas pu s'empêcher de tacler le PSG au passage.

Comme révélé par L'Équipe ce jeudi, le PSG attend des changements par rapport au fair-play financier (FPF) et souhaite que le gendarme financier de l'UEFA facilite les nouveaux investisseurs. Alors que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a récemment annulé la décision de l'UEFA via le FPF de suspendre Manchester City de compétition européenne durant deux saisons, le club parisien n'a souhaité faire « aucun commentaire ». Président de la Ligue de football espagnol, Javier Tebas ne s'est de son côté pas gêné à l'occasion d'une interview accordée à ESPN. 

« Justice contre ces grands clubs-États, l'autre étant le PSG »

« Nous savons tous ce que Manchester City fait. Quand ils ont été punis (par l'UEFA), il n'y avait aucune surprise pour la majorité de nous qui sommes impliqués dans le football », a d'abord expliqué Tebas, avant d'inclure le PSG dans son argumentaire : « Je ne veux pas dire que les gens étaient heureux, mais il y avait un sens de la justice contre ces grands clubs-Etats, l'autre étant le PSG. En revanche, lorsque le TAS a annulé la décision, il y a eu des protestations - de Klopp, Mourinho - parce que nous savons tous qu'ils essaient de trouver un moyen de contourner les règles du FPF. Comme l'a dit Klopp, c'était un mauvais jour pour le football ». 

« Les clubs-États en Europe font ce qu'ils veulent »

Jamais avare en déclarations lorsqu'il s'agit de critiquer le PSG et sa puissance financière, Tebas en a remis une couche : « City, au cours des cinq dernières années, avec le PSG, est le club qui a dépensé le plus. City n'a pas recruté avec ses propres ressources, comme le fait Manchester United, qui rapporte de l'argent via la télévision ou des sponsors. Ils signent avec des pétrodollars, avec de l'argent obtenu par le pétrole par les Émirats arabes unis. Les clubs-États en Europe font ce qu'ils veulent »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 05 août

mardi 04 août

lundi 03 août

dimanche 02 août

samedi 01 août

vendredi 31 juillet

jeudi 30 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux