Article 

Perle Morroni : «On progresse et on sait qu'on peut le faire»

Publié le vendredi 4 septembre 2020 à 16:46 par Bruno Hermant
A l'orée du championnat de France de D1 Arkéma, la latérale internationale française Perle Morroni s'est présentée devant la presse. La joueuse formée au PSG est revenue sur le Final 8 de Ligue des champions féminine joué en Espagne fin août et sur le début de saison à venir, dès dimanche contre Guingamp.

Comment l'équipe a-t-elle digéré l'élimination en C1 ?

« C'est toujours difficile une défaite. Mais en Ligue des champions, c'est encore plus difficile. On a su relever la tête et on s'est remises au travail directement, notamment cette semaine.»

Les paroles entre joueuses après deux défaites contre l'OL :

« On s'est dit que, quand même, sur le terrain on a vu qu'on a progressé, qu'on était mieux. Après, nous n'avons pas gagné mais on sait qu'on a les qualités pour. Après, une nouvelle année démarre. Il faut relever la tête et aller de l'avant.»

La coupure de quatre jours :

« C'est bien, cela nous a permis de nous changer les idées après cette défaite. On ne s'est pas arrêtées beaucoup, on a vite repris, c'était bien pour nous.»

La bonne année pour battre l'OL ?

« Malgré nos défaites, c'étaient des rencontres très serrées. On a vu qu'on a progressé. Depuis deux ans, on a une équipe assez jeune mais qui commence à prendre de l'expérience. On sait qu'on a toutes nos chances pour leur faire face même si c'est une équipe très forte mais on progresse et on sait qu'on peut le faire. »

Les objectifs du PSG cette année :

« Que ce soit au niveau national ou européen, c'est de tout gagner. On est le PSG, on se doit de viser haut et de remporter tous les titres en jeu. »

Motivation difficile après la C1 pour la reprise de la D1

« Non pas du tout, au contraire. On est heureuses de reprendre le championnat, c'est une nouvelle saison. La défaite en C1, c'est le passé, on est passé à autre chose. Maintenant, on a hate de débuter le championnat.»

Ses objectifs personnels : 

« Continuer à performer en club. Continuer à être appelée en équipe nationale.»

La gestion du COVID au PSG :

« C'est une période compliquée, on fait beaucoup de tests. On est bien entourées. On respecte bien les consignes, il n 'y a pas de soucis. Il faudra s'y habituer. Il faudra vivre avec le temps qu'il faudra.»

Les matchs joués à huis clos :

« C'est assez particulier, une ambiance particulière parce qu'on a des supporters qui sont très présents, qui sont toujours derrière nous, qui nous soutiennent beaucoup, qui font beaucoup de bruit quand on joue. Après c'est comme ça, il faut s'y habituer le temps qu'il faut.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux