Article 

La performance de Draxler avec l'Allemagne n'a pas fait l'unanimité

Publié le vendredi 4 septembre 2020 à 17:55 par Philippe Goguet
L'Allemagne a été tenue en échec par l'Espagne ce jeudi soir (1-1) en Ligue des nations et les deux joueurs du PSG alignés n'ont pas spécialement brillé. Thilo Kehrer a été moyen tandis que le match de Draxler a été bien plus dur à lire.

L'Allemagne a longtemps cru qu'elle allait s'imposer face à l'Espagne durant la rencontre de Ligue des nations qui opposait les deux sélections ce jeudi, Gaya égalisant finalement au bout du temps additionnel (1-1). L'un des concurrents directs de Bernat en sélection s'est donc mis en évidence et a privé les deux joueurs du PSG titulaires avec la Mannschaft d'une victoire de prestige. Ayant joué l'intégralité du match, Draxler et Kehrer étaient aux premières loges pour assister à cette fin cruelle.

Titulaire surprise dans un rôle assez particulier de « n°10 déguisé » du 3-5-2 allemand, Julian Draxler a signé une rencontre inégale et qui divise particulièrement la presse allemande. Ses notes vont ainsi de 2 à 5 selon les médias, ce qui correspond à une notre entre 3/10 et 7/10 selon le système de notation français. Pour l'un, le milieu du PSG a été « le plus mauvais Allemand » sur le terrain, pour un autre, « il a fait des efforts, beaucoup couru et aussi réussi à être présent dans la surface. »

Dans l'ensemble, son match est donc considéré comme moyen même s'il y a eu du bon et que la plupart soulignent que la situation du joueur n'est pas facile au PSG. « Il a fait de bonnes choses » est une façon de qualifier son match qui revient souvent, « sa capacité à garder le ballon dans de petits espaces » étant mise en avant. Reste que ses balles perdues ont pesé sur le jeu offensif allemand et qu'il n'a fait oublier ni le titulaire habituel qu'est Serge Gnabry ni Kai Havertz qui était attendu à sa place dans le onze de départ.

Egalement titulaire lors de cet Allemagne/Espagne, Thilo Kehrer a été plus consensuel et récolte une note entre 3 et 4 dans l'ensemble des médias d'outre-Rhin, signe d'un match qui vaut entre 5 et 6/10 dans la presse française. Aligné comme piston droit du 3-5-2 allemand, il lui est sans surprise reproché son manque de poids dans le domaine offensif malgré une tentative de la tête en début de match repoussée par De Gea, la première occasion de la partie. Dans l'ensemble, il a souffert de la comparaison avec Robin Gosens sur l'autre aile mais son activité défensive générale est saluée. 

Alors que l'Allemagne va rejouer dès dimanche en Suisse, pas sûr que les deux Parisiens soient de nouveau titulaires...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux