Article 

Le coach de Lens frustré par la situation : « J’avais refusé le report du match face au PSG »

Publié le vendredi 4 septembre 2020 à 19:12 par Arthur Verdelet
Le match Lens/PSG devait avoir lieu à la fin août mais a finalement été remporté au 10 septembre. Le coach lensois Franck Haise avoue qu’il n’a jamais été fan de cette décision et la regrette avec du recul.

Le PSG devait démarrer sa saison de Ligue 1 en se déplaçant dans le Nord pour y affronter le RC Lens lors du dernier week-end du mois d’août. Cependant, le club parisien a réussi à faire reporter au jeudi 10 septembre (21h) cette rencontre jugée trop proche du « Final 8 » de Ligue des champions disputé lors du mois d’août. Dans un premier temps, le coach lensois Franck Haise n’avait pas voulu alimenter la polémique, se montrant compréhensif. Cette fois-ci, après la révélation de nombreux cas de Covid-19 au sein de l’effectif parisien contractés lors de vacances à Ibiza, l’entraîneur des Nordistes s’est montré passablement énervé par la tournure des évènements.

Interrogé par les médias, dont la Voix du Nord, après le match amical remporté face à Charleroi (5-2), Haise a vu les débats grandement se fixer autour du PSG. La première interrogation concernait la tenue de ce match déjà reporté et que beaucoup annoncent comme à nouveau menacé. Haise s’est montré catégorique : « J’espère bien qu’on va jouer. Le match a déjà été reporté une fois, alors oui, j’espère qu’on jouera. Une fois de plus, ça ne dépendra pas de nous… »

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait été consulté avant le report du match contre le PSG, Haise n’a pas pu cacher son agacement : « Oui, j’ai refusé de reporter dans un premier temps. Et puis, à partir du moment où on m’a dit que le match serait reporté… On a alors demandé une autre date, le 23 septembre, qui n’a pas non plus été accordée. » 

À propos de la semaine de vacances accordée aux joueurs parisiens non retenus avec leur sélection nationale, et source des nombreux cas de Covid-19 révélés ces dernières heures, le technicien nordiste n’a pas souhaité en faire des tonnes : « Si on donne une semaine de vacances aux joueurs du PSG, ils sont autorisés à les prendre… ». Tout comme au sujet de l’attitude des joueurs partis au soleil durant cette courte trêve leur ayant été accordée par le club : « J’ai commencé par ne pas vouloir polémiquer et je ne veux toujours pas le faire. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux