Article 

Pour la LFP, « la priorité des priorités est de terminer la Ligue 1 »

Publié le mercredi 18 mars 2020 à 8:15 par Marius Cassoly
Alors que l'Euro a officiellement été reporté en 2021, la LFP a indiqué dans la foulée que « la priorité des priorités est de terminer la Ligue 1 » avec comme date butoir espérée le 30 juin prochain.

La réunion de crise tenue par l'UEFA mardi a permis d'acter une décision importante concernant le calendrier à venir du football européen, fortement perturbé par la pandémie du coronavirus : l'Euro, initialement prévu de 12 juin au 12 juillet prochain, est reporté à 2021. Un décalage d'un an qui devrait ainsi permettre aux championnats nationaux, suspendus pour le moment, d'arriver à leur terme. 

La Ligue 1, priorité numéro un

La Ligue de Football Professionnel (LFP), organisatrice de la Ligue 1 et Ligue 2, a d'ailleurs fixé la date butoir espérée pour la fin des deux compétitions dont elle a la charge : « On s'est donné comme principe majeur de tout faire pour terminer le 30 juin », rapporte Didier Quillot, le directeur général exécutif, avant de préciser : « L'objectif, c'est le 30, mais s'il faut terminer au-delà, on s'adaptera, avec les clubs et les joueurs. On jouera autant que faire se peut ». 

Alors que les clubs européens pourraient être mis à contribution financière par l'UEFA afin de palier le coût d'un report de l'Euro, Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, a rappelé quelle était sa plus grande priorité : « Nous nous réjouissons de l'union sacrée du foot européen. Le Conseil d'administration a rappelé que la priorité des priorités, c'était de terminer la Ligue 1 et la Ligue 2, compte tenu des enjeux sportifs et économiques qui sont les nôtres. C'est vital pour l'avenir des clubs et du football français ». 

Pas de reprise avant le 15 avril 

Si le calendrier semble un peu plus s'éclaircir sur le papier, cela dépendra surtout et toujours de l'évolution de la crise sanitaire actuelle, la date de reprise des championnats étant donc encore floue. Même si un retour à la compétition avant le 15 avril est désormais à écarter, selon Boy de la Tour : « Si la période de confinement dure 15 jours, et on ajoute deux semaines d'entraînement avant, on pourrait reprendre aux alentours du 15 avril. On peut tout anticiper, mais il faut surtout s'adapter et rester pragmatique ». 

Alors que les différents acteurs partagent souvent des objectifs et des intérêts différents, Quillot a également précisé que le calendrier pourrait être adapté entre les différentes compétitions, signe d'une flexibilité précieuse en ces temps de pandémie : « Il a été convenu ce matin que chacun pourrait jouer quand il voudrait pour terminer ses compétitions. Il y a eu l'unanimité absolue, des clubs, des Ligues européennes et de la Fifpro (le syndicat mondial des joueurs) pour approuver la décision de l'UEFA et ses orientations ».

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux