Article 

Bastia/PSG, la présentation complète

Publié le samedi 11 avril 2015 à 13:01
Le SC Bastia et le PSG s'affrontent ce soir en finale de la Coupe de la Ligue. Présentation de la rencontre.

Les compositions :

Quelques incertitudes résident de chaque côté. Pour Bastia, c'est principalement la présence de Squillaci qui est encore à valider, le défenseur n'ayant pas joué depuis quelques semaines pour une blessure à la cuisse. Il a toutefois participé aux derniers entraînements sans problème et devrait tenir sa place. La pressse annonce un 4-2-3-1 mais Ghislain Printant a déjà utilisé cette saison un dispositif en 5-3-2 lors des gros matches. On pourrait donc le revoir, même s'il n'est pas annoncé : Areola - Cioni ou Diakité, Squillaci, Modesto, Palmieri - Cahuzac ©, Gillet - Ayité, Boudebouz, Danic ou Kamano - Sio.
Sur le banc de touche, Brandao va faire son retour, retenu aux dépens de Djibril Cissé, pourtant co-meilleur buteur de la compétition avec trois buts. Le violent Brésilien n'a pas rejoué depuis le 16 août dernier et le match au Parc des Princes (2-0 pour le PSG) qui l'avait vu agresser Thiago Motta à l'issue de la rencontre. Attention à lui, il est un spécialite de la Coupe de la Ligue avec trois victoires à son actif.

Côté Paris, l'incertitude s'appelle Cavani. Touché à Marseille dimanche dernier, il n'a pas joué contre Saint-Etienne mercredi et reste douteux malgré sa présence dans le groupe de 19 joueur qui a été communiqué par le PSG. Il est en concurrence pour une place dans le onze avec Pastore, très utilisé dernièrement. Quelques autres postes sont en balance, comme celui de défenseur central (Silva ou Camara) et de milieu défensif (Rabiot ou Cabaye) : Douchez - Aurier, Silva ou Camara, Marquinhos, Maxwell - Verratti, Rabiot, Matuidi - Lavezzi, Ibrahimovic, Pastore ou Cavani.
A noter que Lucas fait son retour sur le banc de touche, deux mois après sa blessure à l'adducteur droit. Ce sera aussi le retour d'Aurier, enfin de retour dans le onze de départ.

L'enjeu :

Finale oblige, le principal enjeu est la coupe. Si le PSG a déjà gagné le Trophée des Champions cette saison, Bastia n'a plus gagné de titre majeur depuis la Coupe de France 1981... Cela fait long et les Corses restent sur plusieurs défaites en finale (1995 ou 2002 notamment). Le peuple corse s'est mobilié pour cet événement et ils sont près de 30 000 à monter à Paris, soit près de 10% du total de l'île de Beauté ! 

Pour le PSG, il s'agira aussi d'éviter les blessures à quatre jours du quart de finale aller de Ligue des Champions contre Barcelone. Les Corses ont fait de nombreuses déclarations incendiaires, n'hésitant pas à parler de « mettre des coups » (Boudebouz) ou « de marcher sur le PSG » (Modesto). L'arbitre aura donc un grand rôle à jouer dans cette finale.

A noter que, si le PSG l'emporte et est dans les trois premiers du championnat en fin de saison, la 5ème place de la L1 deviendra qualificative pour l'Europa League.

La forme des deux équipes :

Il est très difficile d'évaluer la forme des Corses actuellement. Le club ne vit que pour cette finale depuis la qualification à Monaco début février et les performances en L1 s'en sont fortement ressenties. Après avoir commencé 2015 par une très bonne série, ils sont petit à petit redescendus de leur nuage et enchaîne les matches sans réelle saveur. Il y a tout de même quelques belles performances (2-0 à Nantes, 2-1 face à Lille) mais il est très dur de juger cette équipe qui a la tête ailleurs depuis un certain temps, au point de ne toujours pas être sauvé en L1 (14ème).

Côté parisien, les rencontres s'enchaînent à un rythme fou et Paris reste sur trois succès consécutifs, avec au moins trois buts marqués à chaque fois. Si le PSG a perdu Motta et David Luiz sur blessures à Marseille, il a montré en milieu de semaine contre Saint-Etienne une très belle forme malgré une équipe remaniée. Hier, Blanc a annoncé un onze compétitif mais il doit malgré tout penser au match de Champions League qui arrive. En conférence de presse, le coach s'est en tout cas félicité des dernières prestations accomplies malgré quelques rotations, signe de la bonne forme des Parisiens.

L'historique :

Le PSG a croisé trois fois Bastia en coupes au cours des 20 dernières années pour trois victoires et il est difficile d'évoquer cette finale sans parler de celle de 1995, la première de la Coupe de la Ligue, déjà entre Bastia et Paris. Au Parc des Princes, les Parisiens s'étaient imposés 2-0 devant à peine 25 000 supporters grâce à des buts de Roche, capitaine ce soir-là, et de Raï. 

En L1, la tendance est plus ou moins la même avec une très large domination de Paris sur Bastia, tant au Parc qu'à Furiani, un des terrains préférés du PSG en L1 (Paris y a autant gagné que Bastia !). Toutefois, le dernier affrontement entre les deux clubs a fortement remis en cause la domination du PSG sur le SC Bastia. Le 10 janvier, alors que Paris menait 2-0 en Corse, les Bastiais ont littéralement retourné les Parisiens pour finalement s'imposer 4-2, créant une énorme surprise qui avait mis le PSG KO. Côté corse, on s'appuie sur cette victoire pour y croire tandis que les Parisiens répètent que le contexte n'a rien à voir.

L'arbitre :

Il s'agira de Benoît Bastien, accompagné par quatre assistants, la Coupe de la Ligue expérimentant l'arbitrage à cinq. Cette saison, M. Bastien a arbitré le PSG à quatres reprises le PSG : à Evian (0-0), contre Monaco (1-1), contre Nantes (2-1) et contre Bordeaux en Coupe de France (2-1). Seule sa prestation contre Nantes avait été longuement commentée, l'arbitre n'ayant pas expulsé Verratti pour un tacle dangereux.

La diffusion :

Le match sera diffusé sur France 2 en direct et en exclusivité avec une prise d'antenne à 20h50. Les commentaires seront assurés par Fabien Lévêque et Jérôme Alonzo. Un certain Daniel Lauclair est annoncé pour les interviews d'après-match.

Aucune rediffusion n'est prévue.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 25 février

mercredi 24 février

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux