Article 

Le match, Neymar, Kimpembe, Gueye, Florenzi, etc, la conf' de Tuchel après PSG/Angers (6-1)

Publié le samedi 3 octobre 2020 à 0:51 par Arthur Verdelet
Thomas Tuchel s'est présenté en conférence de presse après la victoire 6-1 de son équipe face à Angers et il a souligné de nombreux points positifs : le retour de l'efficacité, Neymar, Gueye, Kimpembe ou encore Florenzi. Il a aussi commenté le tirage au sort de la Champions League.

Le retour de l'efficacité ce soir avec six buts à la clé :

« On a fait mieux qu'à Reims (victoire 2-0 dimanche dernier). On s’est créé le même nombre d’occasions, beaucoup d’occasions nettes contre Reims. C’était encore possible aujourd’hui mais c’était mieux parce qu’on a attaqué la surface adverse avec plus d'agressivité, un meilleur timing. On a trouvé de meilleures positions et on avait toujours la mentalité d'être toujours prêt pour se sacrifier, faire des courses agressives et ouvrir des espaces pour les autres joueurs. C'était donc possible de trouver des solutions plus faciles et de marquer, c'est bien. Ce n’est jamais simple de marquer beaucoup de buts, c’est bien, ça donne de la confiance. C'est une belle victoire. »

Le match de Neymar, auteur d'un doublé :

« À mon avis, on a essayé la même chose plus haut contre Reims, mais il avait joué plutôt en 6, 8, ce n’était pas le plan. Mais ce n’était pas le moment de l’arrêter. Il a tout donné contre Reims, mais c'était un peu trop parce que le mouvement dans la structure, le 4-1-4-1, n'était pas clair et c'était de ma responsabilité. Le mieux, c’est quand il joue entre les lignes, très haut, pour accélérer notre jeu autour de la surface, mettre le jeu dans la surface adverse, c’est toujours le plan. »

Idrissa Gueye enfin de retour sur la durée et libéré ?

« C’est bien qu’il ait marqué. Il l'a absolument mérité. Il a fait une bonne semaine à l’entraînement, deux entraînements avec l'équipe, il était très fort, très frais après une pause due à un problème musculaire qui l’a privé du match à Reims. Il a fait deux entraînements excellents et c'était clair que je voulais lui donner au minimum 30 minutes contre Angers. Je suis très content qu’il ait marqué, je pense que ça va le libérer. Il était un peu trop "serré", il veut toujours tout donner, tout faire parfaitement, et ce n'est pas possible. Ce n'est pas comme ça dans le foot. On doit jouer avec le sourire, un sentiment de liberté. Il a retrouvé cela pendant le match. Il était très fort. Je suis très heureux, c’est bien pour lui. »

Le très bon début de saison d'un Presnel Kimpembe changé :

« J’ai le même sentiment, il est très fort. Il est vraiment dans les matches, très concentré pendant les matches. Il a un caractère très spécial, un caractère un peu fou, et c’est bien parce qu’il est toujours courageux. Il a toujours été totalement fiable dans les grands matches, et dans les matches disons normaux, il a parfois un peu manqué de concentration. Maintenant, il a fait un grand pas en avant, depuis quelques semaines, au Portugal bien sûr et avant aussi, il est dans un bon état d’esprit, très concentré, très fort avec et sans le ballon. Je suis très heureux de son évaluation. J’espère qu’il peut continuer comme ça. »

Les performances d'Alessandro Florenzi :

« Très satisfait ! Il n'a pas eu de temps pour s'adapter. Il le fait naturellement, pendant les matches. Il s’adapte à nos principes de jeu grâce à son expérience et sa qualité. Ce n’est pas simple. Je suis heureux qu’il puisse donner des passes décisives, marquer. C'est super pour lui. On peut observer qu'il manque encore un peu de capacité physiquement mais ça va venir. C’est un gars très fiable. On est très heureux. Il s'est intégré très rapidement, il est très bien accepté dans le groupe. Ce genre de performance, c’est bien. »

Le tirage au sort de la Ligue des champions et la difficulté du groupe :

« C'est un groupe très difficile. On a Leipzig en tant que troisième équipe, ils ont joué une demie contre nous, on sait bien qu’ils sont très forts. L'équipe d'Istanbul, je ne la connais pas encore, mais je vais l’analyser pendant la trêve. C’est un groupe très serré, très fort, très difficile, on va devoir jouer à notre meilleur niveau pour gagner ce groupe. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 26 janvier

lundi 25 janvier

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux