Article 

Meunier : «C'est peut-être ce qui manquait l'année passée, un soutien des patrons»

Publié le mercredi 8 janvier 2020 à 23:13 par Philippe Goguet
Après la large victoire 6-1 contre Saint-Etienne, Thomas Meunier a listé tout ce qui va bien au PSG et il a insisté sur la présence renforcée de la direction sportive cette année, incarnée par Leonardo et ses adjoints. Le Belge est ravi de voir les patrons du club être impliqués.

Une bonne façon de débuter :

« Encore une fois grâce à un carton rouge pris par les joueurs stéphanois. J'ai envie de dire qu'ils n'ont vraiment pas de bol contre nous et on se fait toujours un peu les dents sur eux. Ils ont fait ce qu'ils ont pu et nous, ici, on avait un maximum de réussite. Cela jouait au futsal par moments et tout ce qu'on faisait était un succès, tout simplement. Je ne peux que féliciter le groupe qui a joué jusqu'à la dernière minute comme le coach l'avait demandé. Que cela soit 3, 4, 5 ou 6, le but était d'en marquer le maximum possible et voilà. »

Des choses différentes cette année, avec un groupe qui vit bien ?

« C'était déjà le cas l'année passée en réalité... Quand on regarde la première partie de saison de l'an passé, on avait même encore plus de points, plus de réussite et plus de qualité si on regarde les matches un à un. Mais pour moi, rien n'a changé. C'est juste que la mentalité est la bonne, qu'on a une bonne communication sportivement, avec un groupe homogène. Le staff suit bien, la direction aussi qui est très présente et c'est très important. Leonardo ? Oui, mais pas seulement, tout le monde. C'est peut-être ce qui manquait l'année passée, un soutien des patrons, qui se remarque. C'est le cas cette année et c'est la seule différence marquante. »

Un vrai plus d'avoir une direction présente ?

« Bien sûr que c'est un vrai plus. On parle de Leonardo mais il y a aussi son bras droit Angelo (Castellazzi), tous les gens de la comm', etc. Ce sont des gens qui ont connu le football de haut niveau avant de commencer une nouvelle carrière et quand ils parlent, on sent le vécu, l'expérience. Nous, on apprend à leurs côtés. »

12 matches possibles avant Dortmund, donc des matches sur le banc en vue :

« Oui, bien sûr qu'il faut l'accepter, même être remplacé à la mi-temps, à la 60e ou ne pas commencer du tout. On a un groupe qualitatif, il faut bien se le dire et quand on voit maintenant des Tanguy (Kouassi), des Dagba, et même tous les jeunes en réalité qui sont avec nous, Mbe Soh et les autres, c'est juste exceptionnel. Il faut qu'eux aussi prouvent, par moments, qu'ils ont leur place dans le groupe pro et ça nous fera plaisir de les voir réussir. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

vendredi 14 août

jeudi 13 août

mercredi 12 août

mardi 11 août

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux