Article 

Mukiele : « Vous n’allez pas demander à Messi ou Neymar de défendre pendant 90 minutes »

Publié le dimanche 18 septembre 2022 à 23:19 par Arthur Verdelet
Après la victoire méritée du PSG sur la pelouse de l'OL dimanche soir, le défenseur parisien Nordi Mukiele, entré pour la dernière demi-heure, s'est arrêté au micro de Prime Video pour refaire le match. Il a aussi commenté ses préférences en termes de poste, se contredisant au passage, mais aussi son adaptation en général.

C’est la fin d’un premier marathon cette saison pour le PSG. C’était le 7e match en 21 jours ce soir. C’est l’une des explications de certains coups de moins bien ?
« Oui, ça explique certaines choses. Nous avons eu un match compliqué en Ligue des Champions il y a trois jours, mais nous l’avons emporté (3-1 à Haifa). Aujourd’hui aussi ce n’était pas facile, mais nous repartons avec les trois points. Nous ne prenons également pas de but. Finir en tête au moment d’aborder la trêve (internationale), c’est important pour nous. »

Vous vouliez bien terminer et conserver la tête avant la trêve internationale.
« C’était important de bien terminer. Jouer face à Lyon ici n’est jamais évident. Nous avons su être concentrés du début à la fin du match. Je pense que nous pouvons être contents de ce dénouement avant la trêve. Cela fait du bien dans la tête de prendre les trois points aujourd’hui. »

Ce n’est jamais facile de rentrer dans ce type de match, à 1-0. Sur quoi ce concentrer quand c’est le cas comme ça l’a été pour vous aujourd’hui ?
« Évidemment. Je me dis avant tout de bien défendre, ne pas prendre de but. C’est bien de ne pas encaisser du tout. Dans ma tête, tout allait bien. Il fallait juste que je fasse mon travail de défenseur, et je pense que je l’ai plutôt fait bien. C’était important pour l’équipe. »

Vous préférez évoluer en tant que piston ou défenseur axial ?
« Je préfère piston mais je peux jouer aussi central. Je dirais en fait que je suis plus à l’aise de central, mais que je peux aussi jouer piston. J’ai la chance de pouvoir jouer aux deux postes. Ce soir, le coach m’a aligné en tant que défenseur axial, et j’ai fait le travail à ce poste. »

Comment Christophe Galtier fait-il pour impliquer tout le monde, dont les trois attaquants, dans les replis défensifs ?
« Le coach parle tout simplement avec eux, pour leur dire qu’il faut qu’ils défendent aussi. Après, vous n’allez pas demander à Leo (Messi) ou Ney’ (Neymar) de défendre pendant 90 minutes. Ils arrivent à faire les efforts à certains moments, quand ils sentent que c’est compliqué pour l’équipe. Nous sommes très contents de les voir défendre, mais aussi attaquer parce qu’ils sont très efficaces. Nous avons montré que nous pouvons défendre tous ensemble, et nous l’avons très bien fait avec le clean sheet obtenu. Nous sommes contents que tout le monde défende. C’est normal, et c’était le ças contre Lyon. »

Comment se passe votre adaptation à Paris ? Vous êtes content de votre choix un mois et demi après votre arrivée ?
« Tout va bien. Je suis content de mon choix, oui. J’ai gravi des échelons, j’ai dû me battre pour cela. Mais le plus dur reste à venir. Ce n’est pas parce que je suis à Paris que la vie est belle. Il faut que je travaille pour m’imposer. Ce ne sera pas simple mais je vais tout faire pour faciliter cela. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

lundi 03 octobre

dimanche 02 octobre

samedi 01 octobre

vendredi 30 septembre

jeudi 29 septembre

mercredi 28 septembre

mardi 27 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee