Article 

Pochettino après OL/PSG (1-1) : « Parfois, on a trop forcé à jouer dans l’axe »

Publié le dimanche 9 janvier 2022 à 23:55 par Arthur Verdelet
L'entraîneur du PSG Mauricio Pochettino s'est arrêté au micro d'Amazon Prime après le match nul à Lyon et, s'il a trouvé son équipe meilleure que l'adversaire, il a aussi admis que ses troupes avaient eu du mal à bien gérer leur possession de balle.

Quelle est votre analyse du match ?
« Bien sûr, dans un match où vous concédez un but aussi tôt, cela change complètement votre façon de jouer. Leur plan de jeu était d’être très regroupés, de nous empêcher d’avoir de la profondeur. Ils étaient à cinq derrière, attendaient nos erreurs pour nous contrer. Ils ont voulu réduire au maximum les espaces pour nous. Quand vous êtes menés, vous voulez revenir au plus vite. On a égalisé, même si on a fait des erreurs en première période. On a été bien meilleurs en seconde période, en réussissant à se créer des occasions. On a été meilleurs et on a dominé. Mais en seconde période, on a été encore mieux. On a mieux attaqué et eu quelques actions. Je pense que le PSG a été meilleur dans l’ensemble contre une très bonne équipe de Lyon. »

Vous avez eu plusieurs systèmes au milieu de terrain au cours du match. D’abord avec Marco Verratti en 8, puis en 10 en deuxième mi-temps, et enfin en 6 en fin de mi-temps. Les entrées en jeu d’Edouard Michut et de Xavi Simons ont aussi fait beaucoup de bien, avec leur apport de verticalité et de courses. N’étiez-vous pas trop à plat ou derrière le ballon lors des 45 ou 60 premières minutes de jeu, avec trop de milieux venant jouer dans les pieds ?
« Oui, je pense que c’était notre erreur, vous avez raison. Parfois, on a trop forcé à jouer dans l’axe, dans les petits espaces, alors qu’on devait gagner plus de mètres. Après la pause, c’était mieux avec Simons et Michut. On avait plus d’agressivité dans notre jeu. Ils ont reçu et cherché le ballon, ont joué entre les lignes. Ils ont servi pour aller chercher des joueurs comme Paqueta ou Aouar également. On a essayé de rendre les choses difficiles à Caqueret et Guimaraes en allant dans leur dos. C’était mieux en deuxième période, notamment lors des vingt dernières minutes. On a d’ailleurs marqué, grâce à une très bonne passe décisive de Michut. Je suis d’accord avec vous, on a joué trop lentement en première période. C’était difficile de trouver des solutions pour casser leur bloc défensif parce qu’ils étaient très très regroupés. »

On est à un mois du huitième de finale aller de Ligue des Champions contre le Real Madrid. Malgré les nombreux absents du moment, le match de ce soir se révèle-t-il utile pour le préparer ?
« Vous ne savez jamais à quel point un match peut être important. Lyon est une très bonne équipe, il faut le dire. On ne connaît jamais les conditions de jeu et encore moins celles qu’on aura dans un mois. On est dans une période folle, avec plein de matchs. On peut être affectés par le Covid-19 demain. Le plus important est de s’adapter au quotidien et de rester concentrés au maximum afin d’arriver dans les meilleures conditions possibles à nos échéances. Ce n’est pas seulement vrai pour nous, mais pour toutes les équipes. »

On pensait que Sergio Ramos allait peut-être jouer aujourd’hui, mais n’a pas finalement pas quitté le banc. Pourquoi n’a-t-il pas joué ?
« On joue avec quatre défenseurs. La compétition est grande pour tous. Il y a de la concurrence pour chacun. On espère qu’il pourra jouer les prochains mois. La décision était de jouer avec Kimpembe et Marquinhos. C’était un choix. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 22 janvier

vendredi 21 janvier

jeudi 20 janvier

mercredi 19 janvier

mardi 18 janvier

lundi 17 janvier

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux