Article 

Ses changements, le jeu de son équipe, Wijnaldum, le milieu, etc, la conf' complète de Pochettino après OL/PSG (1-1)

Publié le lundi 10 janvier 2022 à 0:33 par Arthur Verdelet
Après le match nul (1-1) de son équipe sur la pelouse de l'OL, l'entraîneur parisien Mauricio Pochettino s'est arrêté en conférence de presse. Il a beaucoup été question du match de son équipe, des changements qu'il a faits pour changer le scénario, ou encore du milieu de terrain parisien.

Vos changements ont complètement modifié le jeu du PSG lors de la seconde période. Kehrer marque sur une passe décisive de Michut, autre entrant. C’est l’illustration de la différence entre la première et la seconde mi-temps de votre équipe, non ?
« Les changements ont pour but d’apporter de la fraîcheur, selon les situations se déroulant. Aujourd’hui, je suis content qu’ils aient apporté à l’équipe cet enthousiasme et cette énergie dont on avait besoin. Édouard, comme Xavi ou Thilo, ont participé à la construction du but. Ils ont été bons. Je suis content de ce qu’ils ont apporté à l’équipe. »

Avec autant d’absents, peut-on tirer un bilan objectif d’une telle rencontre ?
« On doit analyser chaque match par rapport à sa situation propre. On ne doit pas penser à ce qu’il aurait pu ou dû se passer. On doit coller à la réalité, et on peut très clairement faire une analyse. »

Comment analysez-vous la première heure de jeu très compliquée de votre équipe, ne réussissant pas à mettre de la vitesse et de l’enthousiasme ?
« Oui, on a eu beaucoup de mal à faire circuler le ballon. Il bougeait bien trop lentement. On a encaissé un but très tôt dans le match. Lyon a bien respecté son plan de jeu, en défendant très bas et en limitant les espaces. On a commis beaucoup d’erreurs, en se précipitant et on a concédé quelques transitions. On est passé par des moments difficiles, mais je suis plutôt satisfait. »

Au-delà de la performance collective, des joueurs sont passés à côté, tel que Wijnaldum. Pensez-vous le mettre dans les meilleures conditions en changeant régulièrement sa position sur le terrain ?
« Vous parlez d’aujourd’hui pour Wijnaldum ? Ce n’est pas une question de positionnement, mais plutôt de forme individuelle du joueur, de son expérience au poste auquel il évolue. Dans le football, dans ce type d’équipe, ce n’est pas un problème. »

Ces dernières semaines, vous parlez beaucoup de progression dans le jeu. Avez-vous senti votre équipe plus à l’aise sur le terrain ?
« Je n’ai pas parlé de progression (rire gêné). Je ne comprends pas cette question. Quelle est la question ? La progression est un état stable depuis lequel vous pouvez travailler votre plan. Le football est constamment dynamique, et les circonstances font changer les choses. Le virus oblige à s’adapter à des situations différentes. Donc, la progression de quoi ? C’est difficile de parler de progression, parce qu’en football, tout est très subjectif. Les circonstances sont ce qu’elles sont. On parle avant tout en résultat pour tirer une analyse. »

Depuis le début de saison, vous alternez (au poste de 6) entre Verratti, Paredes et parfois Danilo Pereira. Qu‘est-ce qui détermine ce choix ? L’identité de l’adversaire ou les états de forme physiques de vos joueurs ?
« Ce sont avant tout les circonstances de l’équipe. La disponibilité de certains joueurs sur le terrain. Le plan de jeu également. Avant, on m’a justement posé une question par rapport aux joueurs capables de jouer à plusieurs postes. Aujourd’hui, Marco a pu passer de numéro 8, à numéro 10 et enfin numéro 6 en fin de match, et a été très bon tout au long du match. Il a changé trois fois de position en 90 minutes. Mais c’est un mélange de plusieurs éléments. Les circonstances de l’équipe nous ont fait penser que Marco allait le plus aider l’équipe à cette position. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 22 janvier

vendredi 21 janvier

jeudi 20 janvier

mercredi 19 janvier

mardi 18 janvier

lundi 17 janvier

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux