Article 

Ses choix, le non-match, l'attitude, la suite, Kean, etc, la conf' de Tuchel après PSG/MU (1-2)

Publié le mercredi 21 octobre 2020 à 2:26 par Philippe Goguet
Après la défaite 2-1 de son équipe face à Manchester United, l'entraîneur parisien Thomas Tuchel s'est présenté en conférence de presse. S'il a refusé d'évoquer les performances individuelles en général, il a beaucoup été question du collectif et du non-match de ses troupes, l'Allemand avouant même avoir ressenti quelque chose dès l'avant-match.

Des regrets sur ses choix au coup d'envoi, notamment au milieu ?

« Vous savez qui était blessé pour nous ? Car je ne comprends pas votre question. Si je me suis trompé ? Gana (Gueye) était blessé à la mi-temps. »

Comment expliquer la performance du soir ?

« Je ne sais pas honnêtement. On a eu beaucoup de problèmes, particulièrement en première mi-temps. C'était une surprise pour moi parce qu'on avait fait des bons matches auparavant et qu'on restait sur cinq victoires consécutives. On avait fait un bon entraînement ensemble et, comme vous l'avez dit, c'était une performance sans intensité, sans agressivité, sans récupération du ballon, sans contre-pressing, sans intensité avec le ballon. C'était un peu bizarre et je ne sais pas pourquoi mais la mi-temps était clairement comme ça. A la mi-temps, Gana a dit qu'il était blessé musculairement donc on a fait un changement avec Moise (Kean). On a pris beaucoup de risques avec les contre-attaques. C'était mieux mais ce n'était pas difficile de jouer mieux. C'était la bonne nouvelle de la mi-temps : il n'était pas nécessaire d'en faire une autre comme celle-là. On s'est améliorés, on a marqué un but qui a équilibré le match, on a eu des occasions bien sûr mais on a eu des problèmes pour contrôler les contre-attaques car on a perdu notre structure. A la fin, c'était dur de perdre 2-1 car un match nul aurait été mieux pour la suite. Maintenant, tout le monde sait vraiment bien qu'on est dans un groupe très difficile et cela va être plus dur maintenant. »

Inquiet pour la suite de la compétition dans ce groupe ?

« Ce n'était pas nécessaire pour prouver que c'est un groupe difficile, je le savais très bien et je sais ce qui nous manque, de quelle capacité il nous manque avec des joueurs blessés qui ont montré de quoi ils sont capables. On a essayé et je vais toujours protéger mes joueurs car ce sont les mêmes qui ont bien joué ces derniers mois. Aujourd'hui, on a eu des difficultés à trouver des solutions et du mal à retrouver l'état d'esprit nécessaire en Ligue des champions. Maintenant, c'est plus dur qu'avant. »

Son avis sur la performance de Kean :

« J'espère que vous pouvez comprendre que je ne souhaite pas parler de façon individuelle d'une performance, comme celle de Kean. Ce n'est pas le moment d'analyser une performance individuelle. Avec lui, on a essayé d'apporter un peu plus d'impact physique afin d'ouvrir un peu plus d'espaces pour Kylian, Ney et Angel. Il a tout donné. »

La blessure de Gueye :

« Il a dit qu'il n'était pas capable de sprinter, qu'il avait des problèmes musculaires. Il a joué pratiquement toute la mi-temps avec des problèmes et il a dit à la pause que ce n'était pas possible de continuer. »

L'attitude de ses joueurs en phase défensive, notamment ses attaquants :

« C'est clair qu'on peut, qu'on doit s'améliorer. C'est clair que nous ne sommes pas contents de la performance mais ce n'est pas le moment ici et maintenant d'être trop critiques en public. On va faire ça en interne. On a beaucoup de choses à améliorer. Je ne sais pas pourquoi mais c'est évident qu'on a eu du mal à trouver l'état d'esprit nécessaire aujourd'hui. C'est vraiment difficile de jouer toujours en huis clos, ce n'est pas le même sentiment en Champions League. C'est une raison mais pas la raison décisive. On va trouver beaucoup de choses dont on doit parler, analyser, mais en interne. »

L'ambiance dans le vestiaire à la mi-temps ?

« Avant le match, l'ambiance dans le vestiaire était un peu trop calme et j'ai eu un sentiment un peu bizarre. Normalement, on écoute beaucoup de musique, avec un volume très fort, et ce n'était pas comme ça aujourd'hui, c'était très calme. Ce n'était pas le moment pour dire "c'est quoi ça ?" mais j'ai l'impression que c'était un peu trop calme. J'avais l'impression que nous étions peut-être concentrés et que ce n'était pas à moi de forcer ce genre de choses. À la mi-temps, ce n'était pas le moment d'être en colère car il est nécessaire d'aider, d'essayer d'aider. On a parlé de façon claire et directe sur le fait qu'on manquait d'intensité, d'agressivité, d'attitude. C'était le plus important, qu'on montre une autre attitude dans les duels, qu'on en cherche et qu'on veuille vraiment les gagner. Cela ne suffit pas pour une équipe. C'est ce qu'on a dit et c'était nécessaire de changer tactiquement mais ce n'était pas une solution ni un problème tactique en première mi-temps. On a saisi l'occasion car Gana était blessé mais...

Les joueurs ont parlé ensemble bien sûr mais j'ai eu l'impression qu'ils sont déçus et qu'ils ne savent pas non plus pourquoi c'est compliqué comme ça aujourd'hui. Car comme je l'ai dit, la préparation était bonne, l'ambiance et l'état d'esprit étaient très bons pendant l'entraînement, très sérieux et avec beaucoup d'intensité et de qualité hier et aujourd'hui, comme d'habitude. Tout était comme d'habitude et j'ai l'impression que les joueurs ne savent pas non plus pourquoi c'était comme ça aujourd'hui. Donc on a parlé de choses claires et directes (à la mi-temps) mais on a aussi essayé d'aider et la bonne nouvelle était qu'il était impossible de jouer une autre mi-temps comme ça et que ça allait être mieux. Ce n'était pas difficile de jouer mieux mais c'était comme ça. Il nous a manqué beaucoup de choses, de façon claire. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

jeudi 26 novembre

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux