Article 

« Vous le verrez vendredi soir, si on attend ou pas » lance le coach de Nîmes

Publié le vendredi 16 octobre 2020 à 9:27 par Marius Cassoly
Dans une interview accordée au Midi-Libre, le coach de Nîmes, Jérôme Arpinon, s'est projeté sur la rencontre de gala à venir face au PSG, ce vendredi soir (21h) dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1.

Troisième du championnat, le Nîmes Olympique accueille le PSG ce vendredi soir (21h) dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 sous les yeux de 5000 spectateurs dans le stade des Costières pour cette rencontre de gala dont les compositions d'équipes probables sont déjà disponibles.

Interrogé sur cette rencontre à venir dans les colonnes du Midi-Libre, quotidien régional spécialisé dans l'actualité du club nîmois, l'entraîneur gardois Jérôme Arpinon a confié que « ça reste un rendez-vous particulier, un match à part qui nécessite une vigilance de tous les instants. Tu joues quand même contre le finaliste de la Champions League… On essaie de le préparer comme les autres mais, dans la tête, ce n’est pas un match comme les autres ».

Alors que le PSG va se présenter face à Nîmes avec neuf absents, entre blessures, suspensions et Covid-19, au sortir d'une trêve internationale qui a laissé des traces, Arpinon estime que cela ne change toutefois pas la donne : « Il n’y a jamais de bon moment pour jouer telle ou telle équipe. Même diminué, le PSG reste une grosse équipe. On ne joue pas dans la même cour. Quand Nîmes est diminué, en revanche, ce n’est pas pareil. Neymar, même fatigué, il peut te faire un petit pont et te mettre une lucarne… À Paris, quels que soient les éléments alignés, ce sont toujours des top joueurs ».

« J’ai regardé les matches des équipes qui leur ont fait mal »

Toutefois, pas question de se résigner comme l'explique le coach nîmois Jérôme Arpinon, qui souhaite regarder le PSG droit dans les yeux : « Paris, oui, c’est fort partout mais ce n’est pas la seule équipe qui l’est. Rennes aussi, c’est fort partout et on a fait un bon match contre eux… Quelle composition le PSG alignera-t-il ? On en a mis plusieurs sur le papier, on verra bien. On fait comme s’il allait être au complet, au moins les joueurs seront avertis. Sinon, à Nîmes, on s’adapte toujours un petit peu à l’adversaire. Dans notre animation, défensive et offensive, on a travaillé quelques trucs puisque j’ai regardé les matches des équipes qui leur ont fait mal ».

Si le PSG rencontre souvent des adversaires attentistes, Arpinon interrompt : « Vous le verrez vendredi soir, si on attend ou pas… (sourire) Est-ce que vous avez l’impression que j’ai envie d’attendre ? ». Avant de confier ce qui sera peut-être la clé d'un bon résultat face au PSG : « Il faut qu’on garde notre solidité défensive, même si devant Paris, ce n’est jamais facile. Il y a des vagues qui arrivent parfois. Il faudra bien bosser, couper les passes, être fort dans les duels, fort dans les un-contre-un où Paris excelle, défendre intelligemment, ne pas faire beaucoup de fautes ».

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux