Article 

Roussillon « ne dirait pas non au PSG si l'occasion se présentait »

Publié le vendredi 17 janvier 2020 à 17:56 par Philippe Goguet
Devenu une des références au poste d'arrière gauche en Bundesliga sous les couleurs du VfL Wolfsburg, Jérôme Roussillon n'a pas caché à Kicker que le PSG est son club de cœur, au point qu'il ne dirait pas non à le rejoindre si Paris s'intéressait à lui.

Arrière gauche du VfL Wolfsburg depuis maintenant près d'une saison et demie, Jérôme Roussillon a été quelque peu oublié en France alors qu'il est pourtant l'une des références du poste en Bundesliga. Interrogé par le média allemand Kicker, le gaucher de 27 ans qui est né à Sarcelles (95) et a longtemps joué à l'US Saint-Denis s'est exprimé sur son rapport avec le PSG, expliquant notamment que c'était son club de cœur.

L'ancien latéral de Montpellier a notamment dévoilé qu'il a porté les couleurs parisiennes à quelques reprises : « J'ai grandi dans la ville, et tous les étés, je faisais les stages d'été du PSG. C'était quelque chose de particulier pour moi. » Relancé sur le fait qu'il n'a possiblement jamais intégré le centre de formation du club, il s'explique : « Sans doute qu'ils m'auraient pris, mais à 13 ans, j'ai intégré l'INF Clairefontaine. C'était énorme pour moi. »

Issu de la génération née en 1993, Roussillon a très probablement été détecté par le PSG mais Paris avait déjà un joueur dominant à ce même poste d'arrière gauche sur cette génération, à savoir Youssouf Sabaly, désormais aux Girondins de Bordeaux. Roussillon aura, en quelque sorte, eu sa revanche avec son club formateur de Sochaux en 2010 puisque les Sochaliens vont dominer le PSG en finale du championnat de France U17 dans un match complètement fou (5-4).

Aujourd'hui, Roussillon admet ne plus rêver du PSG mais laisse malgré tout la porte ouverte : « Ce serait présomptueux de ma part. Bien sûr, je ne dirais pas "non" si l'occasion se présentait, mais je ne peux pas en rêver. Si je suis assez bon pour un tel club ? Visiblement non, sinon j'aurais déjà reçu une offre. » Le départ de Layvin Kurzawa étant acté au plus tard au mois de juin, Paris pourrait être tentée de rapatrier Roussillon, un joueur qui possède une qualité extra sportive recherchée : il peut remplir le quota des joueurs formés en France que demande l'UEFA pour les listes de la Ligue des Champions, un problème qui commence à peser côté parisien.

NB : Merci à Ali Farhat pour la traduction des propos.



News 

vendredi 21 février

jeudi 20 février

mercredi 19 février

mardi 18 février

lundi 17 février

dimanche 16 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux