Article 

Le sélectionneur argentin répond à Di Maria

Publié le vendredi 25 septembre 2020 à 20:09 par Philippe Goguet
Peu après les mots très forts de Di Maria concernant son absence de la sélection argentine, le sélectionneur national Lionel Scaloni lui a répondu et a démenti que les portes de l'équipe nationale lui sont fermées.

Etincelant avec le PSG depuis que Thomas Tuchel est à la tête de l'effectif parisien, Angel Di Maria n'est toutefois plus convoqué en équipe d'Argentine depuis sa Copa America ratée de l'été 2019 qu'il avait finie sur le banc. Interrogé il y a peu par une radio locale, il avait exprimé sa grande douleur d'être mis de côté : « Je continuerai à me battre pour être dans l'équipe nationale. Si je me casse le cul au club, c'est pour essayer d'avoir une chance en équipe nationale. C’est difficile de comprendre que je ne suis pas convoqué en étant dans un bon moment. J’ai de la colère, mais je travaillerai pour revenir » 

Au pays, son boycott est avant tout vu comme une question de renouvellement des générations, Di Maria et ses 102 sélections représentant plus le passé que le futur. Un argument qu'il réfute pourtant : « Si c’est une histoire d’âge et de renouvellement, Messi, Agüero et Otamendi ne devraient pas être là. Si vous faites ça, il faut le faire avec tout le monde, pas seulement avec certains. J’ai 32 ans et je continue à courir de la même manière. A chaque match, je montre que je peux être au niveau de Neymar et Mbappé. Quand je fais tout ça en club, c’est difficile de comprendre pourquoi je ne suis pas appelé. Ils ne m’ont jamais expliqué pourquoi je ne l’étais pas. »

Les propos ont logiquement fait grand bruit en Argentine et le sélectionneur national Lionel Scaloni n'a pas tardé à lui répondre, via une autre radio locale. Il a notamment nié que Di Maria ne pouvait plus revenir en sélection : « Nous ne fermons la porte à personne. Pas du tout. Au contraire. L'équipe nationale appartient à tout le monde. En ce moment, les choses sont comme ça et cela n'implique pas qu'à l'avenir, ça ne puisse pas être le contraire. »

Scaloni n'a toutefois pas hésité à recadrer son ancien joueur : « A tous les garçons qui ont eu la chance de jouer, nous aimerions qu'ils fassent partie du projet et ne se retirent pas (NDLR : dans le sens prendre leur retraite internationale). Pekerman (ancien sélectionneur argentin) nous a inculqué une manière de comprendre le football et de défendre l'équipe nationale. Ils ont compris le message. Personne n'a affiché un mauvais visage. Ceux qui ne jouent pas soutiennent de l'extérieur. Et ils le comprennent. Les générations d'aujourd'hui continuent de faire de leur mieux pour jouer pour leur pays. » 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux