Article 

« Je comprends ce que je dois faire pour l’arrêter », Walker lance son duel avec Mbappé

Publié le mercredi 7 décembre 2022 à 17:00 par Luca Demange
À trois jours de France/Angleterre, Kyle Walker était présent en conférence de presse pour les Three Lions. Sans surprise, le défenseur droit de Manchester City n’a pas échappé aux nombreuses questions sur Kylian Mbappé qui sera son adversaire samedi (20h).

Entre Kylian Mbappé et Kyle Walker, le duel est déjà engagé. Samedi, la France et l'Angleterre s'affrontent en quarts de finale pour décrocher un billet pour le dernier carré de la compétition (20h). Resplendissant sur ce début de compétition (5 buts et 2 passes décisives), l'attaquant du PSG est dans tous les esprits à quelques jours de la rencontre. La presse anglaise est à cheval sur le traitement que l'Angleterre va lui réserver alors que le Bondynois a fait du mal à tous les défenseurs qu'il a affronté jusqu'à présent. 

En conférence de presse ce mercredi pour les Three Lions, Kyle Walker n'a pas échappé aux questions sur le Bondynois qu'il se prépare à affronter. Sans grande surprise, le latéral droit de Manchester City a préféré jouer la carte de la confiance : « Je l’ai déjà rencontré plusieurs fois. Il a vécu des matchs compliqués contre moi (…) Je comprends ce que je dois faire pour l’arrêter. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais je ne me sous-estime pas », a-t-il expliqué dans des propos rapportés par Le Parisien. 

« Je ne vais pas lui dérouler le tapis rouge et lui dire de marquer »

Perçu comme l'arme fatale pour contenir les fulgurances de l'avant-centre de 23 ans, l'international britannique a réaffirmé ses ambitions : « Il faut lui donner du respect mais pas trop. Ce n’est pas l’Angleterre contre Mbappé, mais l’Angleterre contre la France. Je ne vais pas lui dérouler le tapis rouge et lui dire de marquer. C’est une Coupe du monde, c’est une question de vie ou de mort, a bien insisté le défenseur anglais de 32 ans. Je ne rentrerai pas à la maison donc je ne vais pas le laisser gâcher ça pour ma famille. »

Agacé par les questions qui se multipliaient au sujet du Français, celui qui a retrouvé la compétition lors des deux derniers matchs de l'Angleterre a fini par louer les qualités des autres attaquants des Bleus, estimant à raison que Kylian Mbappé n'était pas le seul danger de cette équipe de France : « Pour moi, toutes les questions ne devraient pas porter sur lui. Oui j’apprécie qu’il soit un grand footballeur mais il y en a d’autres aussi. (…) Il ne faut pas oublier Olivier Giroud qui a marqué beaucoup de buts, Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann. » Le message est passé.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

mardi 31 janvier

lundi 30 janvier

dimanche 29 janvier

samedi 28 janvier

vendredi 27 janvier

jeudi 26 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee