Article 

Aulas précise son tournoi d'été, le PSG reste prudent

Publié le dimanche 14 juin 2020 à 20:39 par Philippe Goguet
L'idée avait été dévoilée par le le président de l'OL il y a peu et Jean-Michel Aulas a apporté des précisions concernant le tournoi estival qu'il compte organiser. Invité, le PSG a préféré rester plutôt prudent concernant la possibilité de participer à cette compétition.

Jean-Michel Aulas multiplie les apparitions médiatiques depuis quelques semaines et il était encore ce samedi sur l'antenne d'Europe 1. Au micro de la radio, il est bien évidemment revenu sur l'arrêt prématuré de la Ligue 1 qui pénalise fortement l'Olympique Lyonnais mais aussi sur le tournoi d'été qu'il compte bien organiser afin que son club arrive en forme pour le huitième de finale retour de Ligue des Champions face à la Juventus. Un tournoi où il espère bien évidemment voir le PSG.

Aulas : « On aura, je pense, les meilleures équipes françaises »

Il a notamment décrit la formule envisagée : « Il y aura un tournoi masculin et un tournoi féminin. Tournoi masculin à la mi-juillet, avec, je l'espère, huit équipes réparties dans deux poules de quatre, permettant de faire trois matches plus une finale. Mais c'est compliqué puisque tout le monde a été arrêté en France et les autres dans les autres pays européens jouent... Mais on aura, je pense les meilleures équipes françaises. On n'en a pas encore parlé encore [avec Jacques-Henri Eyraud de la présence de l'OM, ndlr), mais ceci étant, tout est possible. »

Leonardo : « On a déjà établi un planning de matches amicaux »

Du côté du PSG, Leonardo lui a répondu dans les colonnes du JDD et on peut dire que la réponse a été pour le moins froide : « Il n'y a rien de fait. Il y a trop d'inconnues, notamment les déplacements. » Côté parisien, on semble même préparer la reprise sans tenir compte des plans du boss de l'OL : « On reprend le 22 juin. On va faire tous les contrôles, puis dix jours d'entraînement. On a déjà établi un planning de matches amicaux, mais ça reste aléatoire car on ne connaît pas encore les dates des finales. »

Le dirigeant parisien semble même aujourd'hui plutôt concentré sur d'autres soucis que la présaison avec le tournoi lyonnais : « La situation est bizarre : on finit une saison comme si on en commençait une autre. Sportivement comme pour le mercato, on n'est pas en juin, on est en mars. On a des finales et la Ligue des champions à disputer, et on doit utiliser le même effectif pour ces matches-là. Si un joueur en fin de contrat avec nous a déjà un accord avec un autre club pour début juillet, comment fait-on? On va rencontrer de gros problèmes, c'est sûr. L'idée de prolonger de deux mois est dans l'air, mais elle n'est pas encore établie juridiquement. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux