Article 

Quel positionnement pour Rafinha dans le 4-2-3-1 de Pochettino ?

Publié le mercredi 10 février 2021 à 18:38 par Philippe Goguet
Grand perdant de l'arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc avec un large recul dans la hiérarchie, Rafinha n'a joué que 20 minutes en 2021, et pas seulement à cause de la Covid-19 qui l'a éloigné des terrains pendant deux semaines à la reprise. Son entraîneur a évoqué des « choix sportifs » pour justifier ce temps de jeu minimal. Mais dans le 4-2-3-1 très fixe de l'Argentin, quelle place donner au Brésilien ?

En double pivot devant la défense ?

Alors que Pochettino n'a pas hésité à faire de la paire Paredes/Verratti son duo n°1 dans l'entrejeu, dur d'imaginer que Rafinha ne pourrait pas y évoluer lui non plus. Son volume défensif n'a probablement rien à envier à Paredes, en témoigne d'ailleurs son statut de joueur récupérant le plus de ballons au PSG à la mi-saison, tandis qu'il a largement les compétences de Verratti pour évoluer comme l'Italien juste devant Paredes lorsque les deux sont associés.

Reste que le seul match de Rafinha en double pivot n'avait pas forcément été très convaincant puisqu'il s'agissait du Monaco/PSG (3-2) perdu après avoir mené 2-0. Le Brésilien avait perdu le fil peu à peu, associé à Danilo devant la défense, mais il faudrait encore que Pochettino ait connaissance de ce match qu'il n'a pas dirigé. En revanche, un point ne va pas en faveur de Rafinha, sa petite taille comme Verratti qui représente un vrai point faible dans le jeu aérien. Jusque-là, l'Argentin n'a par exemple jamais aligné Gueye, autre petit, avec Verratti.

En milieu offensif droit pour remplacer Di Maria ?

Le polyvalent Rafinha sait jouer à ce poste de milieu offensif droit qu'occupe habituellement Angel Di Maria, il y a même pas mal joué la saison passée avec le Celta Vigo. Certes moins percutant que Di Maria et moins à l'aise dans les 30 derniers mètres, il sait en revanche largement faire le pendant de Neymar, ce rôle de milieu offensif qui doit jouer par intermittences lorsque le ballon n'atterrit pas dans les pieds du génial n°10. A ce poste auquel Thomas Tuchel l'a parfois fait jouer, Rafinha assure également un repli défensif de qualité.

Mais pour l'heure, le remplaçant de Di Maria semble surtout être Pablo Sarabia. Lorsque Di Maria a quitté sa position préférentielle, c'est pratiquement toujours le besogneux Espagnol qui l'a remplacé, Mbappé le suppléant aussi à la fin du Trophée des champions. Rafinha a pourtant bien remplacé Di Maria récemment, lors de ses seules minutes jouées avec Pochettino contre Nîmes. Mais le coach avait alors replacé Sarabia à droite et mis Rafinha dans l'axe.

En n°10 du 4-2-3-1 ?

Le poste de milieu offensif axial a justement été relancé depuis le retour de Pochettino, l'Argentin alternant entre 4-2-3-1 et 4-4-2 selon les joueurs à disposition. En position de n°10, le nouvel entraîneur n'a pas hésité à aligner Marco Verratti malgré les difficultés de l'Italien à peser dans la surface. Ce rôle de milieu offensif axial en soutien de l'attaquant de pointe, Rafinha le connaît bien et il y avait même brillé à l'Inter Milan il y a quelques années, derrière un certain Mauro Icardi. Pour Rafinha, reprendre ce rôle à Paris semble presque une évidence et il a largement les qualités de Verratti pour évoluer dans ce poste.

Sa capacité à presser est bien réelle, il sait largement servir de support pour les deux milieux derrière lui tandis qu'il n'a probablement rien à envier à l'Italien dans le dernier tiers du terrain. Reste la question de la condition physique, Verratti étant largement en avance sur lui à ce niveau-là, et celle de la concurrence. Car à cette heure, ce sont Neymar et Verratti qui semblent aujourd'hui les deux choix privilégiés de Pochettino en 10. Et un troisième choix doit donc se contenter des miettes, comme le malheureux Rafinha en ce moment.

Aujourd'hui, le Brésilien semble donc être une solution possible pour tous ces postes mais nullement un choix privilégié de Pochettino. Si le PSG basculait en 4-3-3, il deviendrait probablement une évidence comme relayeur, le poste où il a livré ses meilleurs matches à Paris. Mais pour l'heure, il semble voué à devoir prouver sa qualité sur des postes moins taillés pour lui avant d'espérer mieux.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 12 avril

dimanche 11 avril

samedi 10 avril

vendredi 09 avril

jeudi 08 avril

mercredi 07 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux