Article 

Sa blessure, son retour, sa polyvalence, le 4-4-2, la conf' de Kehrer avant Monaco/PSG

Publié le mardi 14 janvier 2020 à 19:24 par Philippe Goguet
De retour depuis peu sur les terrains après quatre mois d'absence, Thilo Kehrer était de passage en conférence de presse mardi. Il a notamment évoqué sa longue blessure, son retour peu à peu sur les terrains, sa polyvalence, ou encore le double affrontement contre Monaco.

Sa blessure :

« Ce n'était pas une fracture, mais c'était quand même une blessure précise et pas facile. L'aponévrose plantaire est un ligament en dessous du pied où le sang circule mal et c'est pour ça que la cicatrisation et la guérison complète ont pris du temps. C'était une période difficile, car je ne savais pas exactement combien de temps cela allait prendre pour retrouver le terrain. Mais aujourd'hui, je suis à 100%, je me sens bien physiquement et mentalement, je ne pense que cette blessure, c'est du passé. Je suis prêt à jouer. »

Sa polyvalence : 

« J'ai l'habitude de jouer à différents postes. Cela m'aide comme joueur afin de pouvoir gérer différents types de situations. Quand tu joues arrière latéral, tu n'as pas les mêmes actions que quand tu joues en défense centrale. Comme joueur, cela me fait m'améliorer et grandir. J'ai aussi joué dans une défense à trois, c'est différent mais, au cours d'un match, ce n'est jamais statique. Le ballon bouge, les postes aussi, tu te retrouves sur des postes différents au cours de chaque match. Il faut toujours être vigilant, être prêt pour chaque situation. »

Son positionnement et le discours du coach :

« Le discours du coach est le même qu'au début, quand je suis arrivé au PSG l'année passée. Pour moi, je veux être prêt à jouer à tous les postes où j'ai déjà joué afin de jouer tous les matches possibles, que ce soit en défense centrale ou arrière droit. Je veux être prêt. »

Peur pour sa place avec sa blessure ? 

« Je n'ai pas eu peur. C'est vrai que c'était une période difficile pour moi, car jouer est ce que j'aime le plus et je ne pouvais pas. J'étais concentré sur ma guérison et mon retour à 100%. C'est clair qu'il y a une grande concurrence dans notre équipe, et sur tous les postes. Pour moi, c'est quelque chose de très positif car la concurrence chaque poste permet de s'améliorer, on doit donner le maximum à l'entraînement comme en match, tout le temps. Moi, j'étais concentré sur ma réhabilitation. »

Ce qu'il a pensé de PSG/Monaco :

« On savait déjà avant que l'équipe de Monaco est bonne et dangereuse offensivement. On a fait un match nul, on a marqué trois buts ce qui est positif mais c'est vrai qu'il y a eu beaucoup d'occasions des deux côtés. Donc, on doit se concentrer sur notre façon de jouer, notre état d'esprit et notre capacité à contrôler le match comme on aime le faire offensivement mais aussi défensivement. On a analysé le match et on sait déjà ce qu'on doit améliorer, on sait déjà où on doit faire mieux demain. »

Ce qu'il doit faire pour retrouver sa place : 

« Je dois saisir les occasions qui s'offrent à moi, je dois m'améliorer à chaque entraînement, je dois me concentrer sur les points dont me parle le coach pour m'améliorer. Je dois surtout retrouver le rythme après ma blessure qui a été longue. Et je dois aussi retrouver de la confiance en moi et en mon jeu. »

Un 4-4-2 dont les joueurs parlent dans le vestiaire ?

« Non. Entre nous, c'est plus une question d'état d'esprit, de collectif, le fait que chacun doit travailler pour l'autre sur le terrain. On se concentre sur les bases du jeu. C'est plus important pour nous que le système. On a des joueurs très forts à chaque poste, une équipe de grande qualité, et le système n'est pas le plus important pour nous, c'est comment on joue. 4-4-2 ou 4-3-3, ce n'est pas important pour nous. »

Un sentiment de revanche contre Monaco ?

« Depuis les derniers mois de l'année passée, je sens qu'on a une bonne relation de groupe, un bon état d'esprit tous ensemble. On travaille dur, mais on rigole aussi, il y a de la joie, une bonne ambiance. Il y a ça au sein de notre équipe. »

Les quatre fantastiques, un thème entre les joueurs ?

« A mon avis, pas du tout. Comme je l'ai dit, on a une bonne ambiance au sein du groupe et ce débat n'existe pas entre nous. On a d'autres choses qui retiennent notre attention, les bases de notre jeu, notre état d'esprit. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux