Article 

Après Kiel/PSG Hand (31-29), Paris peut croire au Final Four

Publié le vendredi 14 mai 2021 à 17:59 par Yorgos Bonos
Malgré une très bonne première mi-temps, le PSG Hand a perdu de deux buts hier à Kiel, champion d'Europe en titre (31-29). Tout reste jouable pour le retour la semaine prochaine à Coubertin pour un retour qui devrait se jouer avec du public.

Le match

Chez le champion d'Europe en titre, Paris a fort à faire pour ce quart de finale aller de Champions League. Et ce sont très clairement les Parisiens qui vont réaliser la meilleure entame. Parfaitement organisés avec leur défense 5-1 avec Kounkoud en pointe avancée, Paris pose de gros problèmes à l'attaque des zèbres et fait la course en tête (1-4, 5e). Avec une grosse intensité et malgré les arrêts de Landin, Paris fait la course en tête mais perd Elohim Prandi visiblement blessé sur un contact au genou avec le portier allemand (5-6, 9e). C'est un coup dur pour Paris qui ne reverra plus son arrière gauche du match et va le payer physiquement à la fin de la rencontre puisqu'elle va obliger Raul Gonzalez à jouer avec ses deux meneurs de jeu sur les phases offensives.

Paris joue bien et va voir son travail mis en valeur par l'entrée en jeu de Yann Genty tout de suite dans son match avec cinq arrêts sur ses six premiers tirs. Cet état de grâce permet même à Paris de prendre son plus gros avantage avec un +4 sur une énième contre-attaque parisienne et un but de Remili (8-12, 21e). Le champion d'Europe allemand tangue mais va vite se reprendre grâce notamment à la réussite de Reinkind, son arrière droit norvégien, ainsi qu'à plusieurs décisions litigieuses des arbitres croates qui lui permettent de passer un 4-0 et de revenir à hauteur (12-12, 27e).

Le nul est très flatteur pour un Kiel dominé dans le jeu et dépendant des exploits de Reinkind et ce n'est pas une surprise de voir Paris reprendre deux buts d'avance au score avant un ultime but au buzzer de l'inévitable Reinkind auteur de la moitié des buts de son équipe.

Score à la mi-temps : 14-15

La seconde période démarre sur un fait de jeu qui aura son importance même au-delà du match retour. Lors d'un drive de Luc Steins dans la défense allemande, le meneur hollandais bousculé par Horak retombe sur la jambe de Wiencek qui se tord de douleur (14-15, 32e). Les images sont impressionnantes et le verdict est tombé après la rencontre, le défenseur allemand symbole des Kielers depuis de nombreuses années est victime d'une fracture du péroné, et est d'ores et déjà forfait pour le match retour.

Mais Paris va véritablement voir son adversaire revenir dans la rencontre en deuxième mi-temps à cause des exclusions temporaires qui vont compter lourdement à l'heure des comptes. En effet, avec quatre exclusions temporaires, Karabatic (36e), Steins (42e) et Remili deux fois (47e, 58e), Paris va plier, s'accrocher pour garder la tête avant de finalement laisser la marque aux zèbres lors de la troisième exclusion temporaire sur un bijou d'arrêt de Niklas Landis puis d'un tir tendu dans le but vide (23-22, 48e). Paris craque un peu avec certaines indivualités visiblement à la peine physiquement comme Steins qui perd successivement deux balles dont la deuxième sur une passe à l'aile alors que personne n'est à la réception (28-25, 25e).

Les supporters parisiens ont sans doute vu le spectre de la défaite à Kielce qui avait vu Paris hypothéquer toute chance de se qualifier au Final Four (34-24) mais Paris va serrer les dents malgré un arbitrage très discutable sur les incursions du meneur de jeu allemand Zarabec. En infériorité numérique, c'est une défense héroïque et un arrêt de Vincent Gérard qui permettent aux Parisiens de ne pas avoir quatre buts de retard et c'est le moment choisi par Raul Gonzalez pour prendre son dernier temps-mort alors qu'il ne reste que huit secondes (31-28, 30e). A la remise en jeu, Paris déroule une action d'école en remontant le terrain en trois passes avec Syprzak à la conclusion qui réduit l'écart à deux buts.

Le PSG a évité le pire et devra remonter deux buts mercredi prochain à Coubertin devant, enfin, du public puisque le match se déroulera le 19 mai, date de la mise en place de jauge pour les salles de sport. 800 spectateurs sont attendus.

Score final : 31-29

Fiche technique

Kiel-PSG : 31-29 (14-15) - Wunderino Arena - Arbitres : Gubica et Milosevic (CRO)

THW Kiel : Landin Jacobsen (9 arrêts à 24 % et 1 but), Quenstedt, Reinkind (10 buts), Duvnjak (5), Ekberg (5), Pekeler (4), Zarabec (3), Landin Jacobsen (2), Wiencek (1), Ehrig, Sunnefeldt, Weinhold, Ciudad Benitez, Dahmke, Voigt, Horak.

PSG Handball : Gérard (4 arrêts à 20 %), Genty (6 arrêts à 29 %), Nahi (8 buts), Hansen (6), Steins (4), Remili (4), Syprzak (2), Kristopans (2), Kounkoud (2), Karabatic (1), Keita, Sole Sala, Toft Hansen, Grebille, Morros de Argila, Prandi.

Réactions

 

Quarts de finale

  • THW Kiel-Paris Saint-Germain Handball : 31-29
  • HC Meshkov Brest-Barça : 29-33
  • HBC Nantes-Telekom Veszprém HC : 32-28
  • Aalborg Håndbold-SG Flensburg-Handewitt : 26-21
Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

mercredi 09 juin

mardi 08 juin

lundi 07 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux