Article 

Guion (Reims) : « Il y avait énormément de place pour jouer car le PSG était coupé en deux »

Publié le lundi 28 septembre 2020 à 10:43 par Marius Cassoly
Présent en conférence de presse à l'issue de la défaite de Reims face au PSG (0-2) dimanche soir, le coach rémois David Guion est revenu sur la partie en expliquant notamment que son équipe avait bénéficié de nombreux espaces en raison du dispositif parisien.

Le PSG a décroché un troisième succès consécutif sur la pelouse du Stade de Reims (0-2) dimanche soir lors de la 5e journée de Ligue 1 grâce à un doublé de Mauro Icardi mais n'a jamais su tuer la rencontre, en première période notamment, à l'issue de laquelle Thomas Tuchel attendait « au moins 4 ou 5 buts ». Pourtant, en face, les coéquipiers de Kylian Mbappé n'ont jamais réellement été inquiétés face à un adversaire rémois très faible dans son ensemble. Présent en conférence de presse à l'issue de la partie, le coach de Reims David Guion est revenu sur la physionomie du match. 

« Je trouve qu'on a bien répondu à ce que les Parisiens ont proposé »

Alors que le Stade de Reims vit un début de saison compliqué avec quatre défaites et un match nul en championnat ainsi qu'une élimination au troisième tour de qualification en Ligue Europa au compteur, Guion a souhaité mettre en avant la performance des siens face au PSG : « Je ne doutais pas de l'état d'esprit, je souhaitais à travers ce match qu'on joue avec nos valeurs, que mes joueurs aient du panache. C’est ce que je leur ai demandé avant le match. Je trouve qu'on a bien répondu à ce que les Parisiens ont proposé ». Et conserve un regret : « À la mi-temps, j’ai demandé à mes joueurs de bien rester dans le match car tout était possible. Le regret, c'est ce poteau de Boulaye Dia juste avant le second but parisien. Maintenant, en toute honnêteté, même s’il y avait 1-1 à un quart d’heure de la fin, le match n’était pas gagné non plus ».

Alors que la plus grosse occasion des Rémois est finalement l'oeuvre d'une action individuelle, David Guion a laissé partager sa frustration tandis que son équipe a bénéficié de nombreux espaces en raison du dispositif mis en place par Thomas Tuchel : « J’aurais aimé que mes joueurs soient récompensés par un but pour enflammer cette fin de match, faire douter le PSG. Il y avait énormément de place pour jouer car l'équipe parisienne était coupée en deux car ils avaient cinq joueurs offensifs. Malheureusement, on n'a pas eu cette justesse dans le dernier geste. Il manque l'essentiel, marquer des buts ».

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

jeudi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux