Article 

Le match, la nervosité, les erreurs faites, Di Maria, l'arbitre, etc, la conf' complète de Pochettino après City/PSG (2-0)

Publié le mercredi 5 mai 2021 à 1:20 par Arthur Verdelet et Fouzia
C'est un Mauricio Pochettino très déçu de l'élimination de son équipe qui s'est présenté face à la presse après Manchester City/PSG (2-0). Il a commenté les faits de jeu de la rencontre, la nervosité de ses joueurs en général, les trop nombreux moments à 10, mais a en revanche refusé de polémiquer sur l'arbitre.

Qu’est-ce qui vous a le plus déçu ce soir dans la prestation de vos joueurs ? Comment expliquez-vous la nervosité montrée dans la dernière demi-heure, avec ce nouveau carton rouge pris par Angel Di Maria ?

« Je pense que nous nous sentons tous déçus ce soir. Nous avons tout bien fait, le plan de jeu était bon, nous avons bien commencé et joué. Oui, le résultat est ce qui nous a le plus déçus, puisque dans ce genre de matches, vous avez parfois besoin de cette part de chance pour qu’un match bascule en votre faveur. Ce n’est pas allé en notre sens ce soir, ni la semaine dernière à Paris. Malgré tout, l’équipe a tout donné. Bien sûr, je suis fier de cela tout en étant déçu du premier match et d’avoir joué quinze minutes à 10 contre 11, puis 20 minutes à 10 aujourd’hui. C’est un avantage considérable pour l’adversaire, mais je ne crois pas que cela soit décisif pour autant. Nous n’avons pas encaissé de but à 10 contre une très bonne équipe de Manchester City. Nous sommes déçus pour les fans, pour le club et nous-mêmes, mais je pense que nous avons tout donné sans avoir pu obtenir ce que nous souhaitions. »

Comment expliquez-vous les grosses erreurs défensives de l’aller et de ce soir à ce niveau de la compétition ? 

« Oui, concernant le match joué à Paris, ce sont deux erreurs. C’est dommage de subir ce genre d'accidents. Nous savions que tout va très vite dans ce genre de situations. Nous sommes bien sûr déçus parce que nous offrons le match à Manchester City sur une action que l’on doit éviter juste avant. Nous aurions dû l'anticiper. Mais c’est le football, il est fait d’erreurs. Mais ce genre d’erreurs restent difficiles à rattraper à ce niveau de compétition. L’équipe a tout de même continué à se battre, n’a pas abandonné. Je l’ai déjà dit avant, mais je suis fier des joueurs parce qu’ils ont tout donné. Notre performance contre une équipe comme Manchester City, qui est une très bonne équipe… Je pense que nous n’avons pas eu cette part de chance dont on a besoin à ce niveau, quand les équipes et le match sont équilibrés pour que cela tourne en votre faveur. C’est tout ce que nous pouvons dire, parce que l’équipe a dominé (au Parc) pendant la première mi-temps et dominé ici aussi et c’est très difficile de trouver une équipe qui réussit à dominer City. Je pense que nous avons bien joué, mais il nous a manqué cette part de chance dont on a besoin dans le football. »

Que pensez-vous de la réaction de vos joueurs, du carton rouge de Di Maria ?  Vos joueurs ont un peu perdu la tête vers la fin quand la victoire de Manchester City était acquise, non ?

« Je crois qu’on était bien dans le match et on s’est retrouvés menés 1-0. On a été un peu malchanceux de concéder un but. Mais vous savez, en football, il faut toujours y croire, on peut prendre un but et marquer deux fois. Mais bien sûr avec le carton rouge de Di Maria, ça a changé le feeling. Les 20 minutes restant à jouer ont été difficiles pour l'équipe qui laissait trop d'espace mais qui a continué à se battre, et c’est ça le plus important : on était en vie, on était en vie ! C'est pour ça que je suis fier de mes joueurs. Bien sûr, je suis déçu et très triste, je ne peux pas mentir et dire qu’on va être positif. Mais on se sent à la fois fiers d’un côté et triste de l’autre parce que l'objectif était d'aller en finale et qu’on y sera pas. C'est ça la réalité. »

Ander Herrera a parlé de l'arbitre après le match. Avez-vous entendu les propos auxquels il fait référence et que pensez-vous des commentaires qu’il a faits à ce sujet ?

« Je crois qu’Ander, et aussi Verratti juste avant, l’ont bien expliqué en interview et nous devons les croire. Mais le plus important, c’est que nous ne sommes pas en finale. Je n’ai rien entendu personnellement depuis le banc mais si c’est arrivé, l’UEFA fera sûrement une enquête sur la situation. Mais ce n’est pas une excuse qu’on peut mettre en avant. Nous ne sommes pas en finale et c’est surtout ça qui nous rend tristes. Le reste est anecdotique mais pourrait devenir une référence pour l’UEFA. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

samedi 08 mai

vendredi 07 mai

jeudi 06 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux