Article 

PSG/City (1-2) en quelques chiffres qui en disent long

Publié le jeudi 29 avril 2021 à 17:43 par Renaud Lagord
A la manœuvre lors d’une première mi-temps de haut standing face à Manchester City, le PSG a complètement baissé en gamme lors de la seconde. Plusieurs statistiques édifiantes donnent à voir l’impuissance parisienne hier soir.

Cela pouvait être une soirée de rêve pour Paris, cela s'est terminé en petit cauchemar. Face à Manchester City, au Parc des Princes, le PSG n’a fait ni le poids physiquement, ni mentalement (1-2). Le club de la capitale n’a surtout pas eu l’occasion de réitérer la même première mi-temps, après la pause. Dans la foulée du coup de sifflet final, la plupart des médias avaient remarqué cette stat famélique, qui dit tout du marasme parisien : hier soir, les joueurs de la capitale n’ont pu tenter qu’un seul tir lors du second acte.

Après les neuf tirs de la première période, la seule tentative d'Angel Di Maria au cours de la deuxième partie du match en dit long sur l'incapacité des Parisiens à s'approcher réellement des buts adverses. Alors que Paris a été mené au score à partir de la 71e minute, le dernier tir parisien a même eu lieu avant même l'heure de jeu. Un seul tir en une mi-temps, c'est une apathie offensive qui n’avait pas été observée en Champions League depuis avril 2016, lors d’un quart de finale retour contre les mêmes Skyblues. Il s'agissait de la fameuse mi-temps en 3-5-2...

Symbole de cette bouillie offensive, en grande partie liée à la très bonne maîtrise collective des Citizens, le mauvais match de Mbappé. C’est la première fois que l’attaquant français ne tente pas le moindre tir lors d’un match de Champions League. La preuve aussi que Manchester City a su fermer les brèches à temps en privant de ballon l'attaquant star du PSG. Autre grand perdant de la soirée, Idrissa Gueye, auteur d’un tacle mal assuré sur Gundogan, est le premier joueur de la compétition depuis le Madrilène Alvaro Arbeloa en 2012/2013 à récolter deux cartons rouges lors d’une même édition. Soit tout de même huit éditions de la compétition...

En face, Manchester City, au-delà de son aura collective en seconde période, a su faire preuve de réalisme devant le but de Navas. Le coup franc réussi de Mahrez, lors du deuxième but citizen, est de fait le premier encaissé par Paris en Champions League depuis mars 2017, lors de la remontada barcelonaise. Son but ainsi que le premier de De Bruyne, sur un centre mal visualisé par la défense parisienne, ont d’ailleurs tous été marqués de l’extérieur de la surface. Un combo qui n'était pas arrivé à Paris depuis septembre 2004, soit... 17 ans. Une première, donc, sous l’époque qatarie.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

vendredi 14 mai

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

samedi 08 mai

vendredi 07 mai

jeudi 06 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux