Article 

Tirs précis, record de passes clés et premier but, Saint-Etienne/PSG (0-4) en 3 stats

Publié le lundi 16 décembre 2019 à 0:52 par Thibaut B. / ParisStatsGermain.fr
Le PSG s'est brillamment imposé 4-0 à Saint-Etienne ce dimanche soir, retour sur la partie en 3 stats sur la précision des tirs parisiens en général, le record de passes clés de Thomas Meunier et le (presque) premier but de Paredes avec le PSG.

13 tirs cadrés

Avec 13 tirs cadrés, les Parisiens ont battu leur record de la saison, qui était jusque-là de 11 (face à Toulouse, 3ème journée). La saison passée, ils n’avaient jamais atteint un tel total sur un match puisque le maximum fut de 12 contre Guingamp (9-0). Il faut remonter au 17 janvier 2018 pour trouver trace d’un meilleur score (14), face à Dijon lors de la 21ème journée de la saison 2017-2018 (victoire 8-0).

Il s’agit ni plus ni moins du double de la moyenne de la saison jusque-là (6.2). A noter que les deux tirs sur les montants ne sont pas considérés comme cadrés. Le total de tirs du jour (21) avait quant à lui été déjà dépassé cette saison à Nice (23 tirs).

Le détail par joueur ci-dessous témoigne des efforts de Neymar pour marquer et de la réussite de Mbappé et Icardi en peu de tentatives.

4 passes clés pour Meunier

Il était déjà à 3 passes clés à la mi-temps (dont un magnifique centre pour la tête de Mbappé) et avait donc l’occasion de battre son record sous les couleurs parisiennes. Mais avec une seule passe clé après la pause, Thomas Meunier devra se contenter d’égaler sa meilleure performance en la matière, ce qui est déjà pas si mal, surtout sans avoir disputé l’intégralité du match (remplacé par Kehrer à la 78ème).

Alors qu’il tournait en championnat à 1.1 passe clé par match, ce total de 4 à Saint-Etienne est à signaler pour le Belge qui revient en forme au moment où son concurrent pour la place de latéral droit revient progressivement dans la rotation parisienne.

Il fait ainsi monter sa moyenne de la saison en Ligue 1 à 1.4 par match et espère donc distribuer un peu plus de caviars à ses partenaires que les saisons précédentes. Il faut dire que sa moyenne de passes clés a tendance à plafonner ces dernières saisons (entre 0.9 et 1.1 par match).

Premier but pour Paredes

Même s’il est probable que la LFP finisse par accorder son but à Neymar (qui effleure la frappe de l’Argentin), le possible premier but de Paredes sous les couleurs parisiennes méritait bien d’être mis en avant. En fait, c’est toute la partie de l’ancien Romain qui est encore à souligner.

Paredes a frappé en fait deux fois au but à Geoffroy Guichard. Et c’est l’un des seuls joueurs de l’effectif à tenter sa chance de loin : ses 15 tirs en Ligue 1 cette saison ont d’ailleurs été pris d’en dehors de la surface (comme ses 14 de la saison passée).

Il a touché 122 ballons, ce qui en fait le leader de cette catégorie statistique, devant Neymar (109) et Marquinhos (96).

Il a par ailleurs donné une passe clé, réussi ses 3 dribbles, gagné son duel aérien disputé, réussi 3 tacles sur 4, intercepté 2 ballons et dégagé une fois. Il est aussi à l’origine de l’expulsion de Aholou (comme plus tôt dans la saison de celle de Cyprien). Bref, un match ultra complet pour l’ancien paria en train tout doucement de faire taire les critiques le concernant.

L’homme du match : Neymar Jr

Avec une évaluation de 9.77 selon le site spécialisé Whoscored, Neymar devance Paredes (9.1) et Mbappé (8.9).

La très grande forme n’est plus très loin pour le génial Brésilien. Alors, oui, il a raté un pénalty (après 13 réussites consécutives selon canal plus). Oui, il y a encore un peu de déchet (26 ballons perdus). Mais oui, l’ancien Blaugrana reste un joueur unique au monde.

A Saint-Etienne, il a délivré deux passes décisives pour son ami Mbappé. Il a lui-même tenté 8 fois sa chance au but pour 5 frappes cadrées (exactement les mêmes stats qu’à Lyon en septembre). Ses 109 ballons touchés témoignent d’un gros volume de jeu et d’une condition physique retrouvée. Cette bonne forme physique s’accompagne d’une volonté de se mettre au service de l’équipe comme le montre ses courses défensives, ses tacles (4) et ses 8 ballons récupérés (2ème meilleur total de l’équipe).

Signe que le grand Neymar est tout proche, les dribbles passent quasi systématiquement : 7 sur 8 selon Whoscored à St Etienne, dont deux dans la surface adverse. On sait déjà ce qu’il faut lui souhaiter pour 2020. La santé…

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 29 juillet

mercredi 28 juillet

mardi 27 juillet

lundi 26 juillet

dimanche 25 juillet

samedi 24 juillet

vendredi 23 juillet

jeudi 22 juillet

mercredi 21 juillet

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux