Article 

Milan attend toujours une offre «acceptable» du PSG pour Paqueta (FR)

Publié le jeudi 2 janvier 2020 à 10:17 par Jean Chemarin
A l'origine du retour de la rumeur Lucas Paqueta au PSG, le journaliste italien Fabrizio Romano a fait un petit point sur la situation via le site CalcioMercato.com. Et le dossier n'a pas avancé visiblement.

Recruté par Leonardo au Milan il y a un an, Lucas Paqueta a souvent été associé au PSG depuis, lui qui l'avait également été quand il évoluait encore à Flamengo. Le 22 décembre dernier, l'idée d'une arrivée du milieu brésilien cet hiver à Paris a été relancée par le journaliste italien Fabrizio Romano, qui travaille notamment pour Sky Italia et le Guardian. Selon lui, Leonardo discuterait avec le Milan pour un transfert du gaucher brésilien en janvier.

Mais depuis cette date, rien de bien nouveau sous le soleil. Le 29 décembre dernier, La Gazzetta dello Sport a ainsi expliqué qu'il n'y avait pas eu d'avancée particulière dans le dossier et que le PSG n'avait toujours transmis aucune offre à ce stade. Fabrizio Romano confirme cette tendance dans un article publié hier soir sur le site CalcioMercato.com. Il y explique que Milan est ouvert à une vente de son joueur au PSG, que ce dernier est chaud pour rejoindre Paris, mais que Milan a prévenu son entourage qu'il ne ferait aucun cadeau au PSG pour le libérer et qu'il faudrait dépenser entre 30 et 35 millions pour l'enrôler.

Selon Fabrizio Romano, le PSG n'a transmis aucune offre «acceptable» pour le moment au Milan (voire sans doute aucune offre du tout). Le dossier est donc en stand-by et le joueur attend lui de savoir à quelle sauce il va être mangé. Le mercato a ouvert officiellement ses portes depuis hier en France et depuis aujourd'hui en Italie et va durer jusqu'au 31 janvier. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux