Article 

Le PSG dénonce la gestion de la police allemande envers ses supporters

Publié le mercredi 19 février 2020 à 15:50 par Marius Cassoly
Au lendemain de la défaite de Paris à Dortmund (2-1) en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, le PSG a dénoncé dans un communiqué la gestion de la police allemande envers les 800 ultras environ qui effectuaient le déplacement outre-Rhin.

Malgré le fameux mur jaune du Signal Iduna Park, les supporters du PSG ont donné de la voix et se sont fait entendre lors du huitième de finale aller de la Ligue des Champions disputé mardi soir entre Dortmund et Paris (2-1). 3300 personnes avaient fait le voyage outre-Rhin pour venir encourager les troupes de Thomas Tuchel, dont environ 800 ultras du groupe Collectif Ultra Paris (CUP). Et le déplacement de ces derniers dans la Ruhr ne s'est pas déroulé dans le calme le plus paisible. Bien au contraire. 

Les huit cars affrêtés par le CUP ont été contrôlés par la police allemande à la frontière avec la Belgique durant de nombreuses heures, de 9h à 15h30 précisément, rapporte L'Équipe dans son édition du jour. Le temps de fouiller chaque supporter un par un, d'ailleurs tous mis en sous-vêtements. Dans le même temps, les autres ultras devaient patiemment attendre leur tour dans leur véhicule, avec l'interdiction de le quitter. Des longs contrôles qui ont permis aux autorités de mettre la main sur des casques, des gants coqués ainsi que des engins pyrotechniques, comme révélé par le quotidien sportif. Les détenteurs de ces objets étant ensuite interdits de centre-ville, mais pas de stade pour autant. 

Romain Mabille, président du CUP, avait immédiatement réagi sur son compte Twitter, dénonçant des « conditions inadmissibles » et un traitement « comme des chiens »

Au lendemain de la rencontre, c'est le PSG qui s'est lui indigné du traitement réservé à ses supporters par la voie d'un communiqué publié sur son site internet, pointant notamment du doigt « la durée des contrôles de la police ». Le club parisien poursuit et s'interroge notamment sur « le contenu, la qualité et la pertinence des échanges d'informations entre les autorités française et allemande qui auraient pu déclencher la sévérité et la durée de cette opération de police ». Après avoir expliqué que cette longue intervention de la police avait désorganisé le protocole du déplacement des supporters, le PSG a également indiqué que cela n'a également pas permis « le déploiement du tifo préparé et acheminé de Paris ».

Match lié 


News 

lundi 30 mars

dimanche 29 mars

samedi 28 mars

vendredi 27 mars

jeudi 26 mars

mercredi 25 mars

mardi 24 mars

lundi 23 mars

dimanche 22 mars

samedi 21 mars

vendredi 20 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux