Article 

Prolongation ou nouveau contrat, situation peu claire pour l’engagement de Mbappé

Publié le mardi 24 mai 2022 à 13:39 par Mathias Luis
Il y a quelques jours, l’engagement de Kylian Mbappé au PSG pour les trois prochaines saisons a été officialisé. Toutefois, une déclaration de Nasser al-Khelaïfi a semé le doute quant au fait que l’attaquant ait signé un nouveau contrat ou une prolongation, ce qui aurait des conséquences sur l’indemnité de 35 millions d’euros due à Monaco.

À l’été 2017, Kylian Mbappé rejoignait le PSG en provenance de Monaco pour contre une indemnité de transfert de 180 millions d’euros. Cette somme inclut 30 millions d’euros pour le prêt lors de la saison 2017/2018, et 115 millions d’euros payés en trois fois, jusqu’en 2020. À ce jour, le PSG a donc payé 145 millions d’euros à l’ASM. Les 35 millions restants devaient être payés au club de la principauté en cas de prolongation de contrat ou d’un transfert du joueur. Avec la prolongation récemment annoncée de Mbappé, ces fameux 35M€ sont donc en théorie à payer à Monaco.

Or, le président parisien Nasser Al-Khelaïfi a semé le doute quant au fait que l’attaquant ait signé un nouveau contrat ou une prolongation au micro de Canal + : « Les gens ont probablement oublié quelque chose, c’est que Kylian était agent libre depuis janvier. On a donc signé un nouveau joueur aujourd’hui, ce n’est pas une prolongation. » De manière factuelle, un joueur libre à la fin de la saison peut signer un nouveau contrat dans un autre club avant les dates de mercato. Kylian Mbappé est dans ce cas. Sauf que cette règle ne s’applique pas au club où un joueur est engagé. 

Ainsi, si Kylian Mbappé a d’ores et déjà signé un nouvel engagement de trois ans, il s’agit d’une prolongation de contrat, auquel cas le bonus de 35 millions d’euros devra être versé par le PSG à l’AS Monaco. Si ce n’est pas le cas, il est possible que ce qui ait été signé entre le club et l’attaquant de 23 ans soit un accord de principe, sans que le contrat officiel ne soit ratifié ou déposé à la LFP. 

En effet, pour signer un nouveau contrat avec le PSG, il faudra que cela soit fait après la fin de son contrat actuel, qui court jusqu’au 30 juin. Si tel est le cas, le club ne devrait pas avoir à régler les 35 millions d’euros de bonus à Monaco. Néanmoins, d’ici à cette date et si le nouveau contrat est effectivement l’option choisie, il est envisageable que les deux clubs négocient une indemnité à verser à l’ASM. 

Alors que le PSG semble lorgner Aurélien Tchouaméni, se mettre à dos les dirigeants monégasques de la sorte en s’économisant du bonus de 35 millions d’euros pourrait paraître surprenant. D'autant plus qu'il a toujours semblé tenir à cœur pour Kylian Mbappé d’être droit avec son club formateur. Si cette sortie du président du PSG sème le doute, il convient de noter que les différents communiqués du club parlent tous d’une prolongation de contrat du joueur. De la même manière, en conférence de presse, Kylian Mbappé a indiqué que les deux parties avaient « réussi à terminer les contours du contrat » avant l’annonce faite au Parc des Princes. 


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

vendredi 01 juillet

jeudi 30 juin

mercredi 29 juin

mardi 28 juin

lundi 27 juin

dimanche 26 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux