Article 

Même diminué, Mbappé a volé la vedette aux remplaçants lors de PSG/Nice

Publié le dimanche 2 octobre 2022 à 7:30 par Arthur Verdelet
Le PSG est reparti du bon pied en Ligue 1 après la trêve internationale en l’emportant non sans difficulté à domicile contre Nice (2-1) grâce à un but de l’entrant Kylian Mbappé. Le Bondynois faisait partie des cadres mis au repos au coup d’envoi, mais sortis du banc pour faire la différence.

Après Neymar, laissé sur le banc à Nantes (3-0) le 3 septembre, Kylian Mbappé a lui aussi été contraint de souffler samedi soir contre Nice (2-1) en Ligue 1, au retour d’une trêve internationale chargée avec l’équipe de France. Une décision de Christophe Galtier liée « à la douleur qu’il (Mbappé) ressentait à cause d’un hématome au niveau de la hanche apparu après un choc subi contre le Danemark ». Cette gêne n’a toutefois pas empêché le natif de Bondy de se montrer décisif en fin de match après son entrée en jeu sur la pelouse du Parc des Princes.

Mais Mbappé n’était pas le seul cadre du PSG absent au coup d’envoi face aux Aiglons. Les remplaçants ont eux obtenu un temps de jeu qu’ils espéraient depuis quelques semaines. Tout comme Hugo Ekitike, utilisé à peine 66 minutes depuis le début de saison, Fabian Ruiz a connu sa première titularisation avec son nouveau club, suppléant Marco Verratti, suspendu et encore en phase de reprise après une blessure au mollet. Nordi Mukiele et Juan Bernat intégraient également le onze de départ en lieu et place de Danilo Pereira et Nuno Mendes, alignés avec la Seleçao portugaise pendant la trêve internationale.

Lionel Messi, lui, était bien de la partie. Après quelques jours avec l’équipe d’Argentine, la « Pulga » a enchaîné une douzième titularisation en club et a ouvert le score d’un sublime coup franc aux 25 mètres juste avant la demi-heure de jeu. « Leo a discuté avec notre pôle performance, mais aussi avec moi, a expliqué Galtier après la rencontre. Il n’a jamais été malade et a peu joué lors du dernier match avec sa sélection. Il m’a dit qu’il était capable de tenir sa place et qu’il n’avait pas besoin de souffler. »

Mbappé en sauveur

Au vu du scénario heurté de la rencontre, avec des Niçois revenus à hauteur au score dès le début de la seconde période, Galtier a reconnu qu’il lui « paraissait très difficile de sortir Leo avant la fin ». L’apathie de ses joueurs l’a au contraire poussé à faire entrer Mbappé et Mendes au détriment d’Ekitike et Bernat juste avant l’heure de jeu. L’ex-Monégasque a d’ailleurs enfilé son costume de sauveur en redonnant l’avantage à Paris sur un centre de Mukiele à l’entame des dix dernières minutes de jeu. Une punition survenue à la suite d’une tentative de relance courte manquée des Niçois, et d’une récupération du même Mukiele, félicité par son entraîneur pour sa prestation.

L’activité de Mbappé dès son apparition sur la pelouse rappelle son importance, aussi bien à la création qu’à la finition des actions. Son huitième but en championnat depuis le début de l’exercice est venu récompenser les offensives parisiennes, qui se sont multipliées sur le but niçois dans la dernière demi-heure de jeu. Au coeur d’une soirée où Neymar a agacé et trop ralenti le jeu, Mbappé a rappelé qu’il restait capable d’être l’élément décisif de son équipe. Et ce, même sur un échantillon réduit.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

jeudi 08 décembre

mercredi 07 décembre

mardi 06 décembre

lundi 05 décembre

dimanche 04 décembre

samedi 03 décembre

vendredi 02 décembre

jeudi 01 décembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee