Article 

Le match, Donnarumma, Dembélé, Newcastle, etc, la conf' complète de Luis Enrique après PSG/Monaco (5-2)

Publié le samedi 25 novembre 2023 à 0:33 par Arthur Verdelet
A l'issue d'un PSG/Monaco ébouriffant et riche en buts (5-2), c'est un Luis Enrique forcément positif qui s'est présenté en conférence de presse. L'entraîneur espagnol a défendu Donnarumma et s'est enflammé pour Dembélé, forcément.

Gianluigi Donnarumma a fait une erreur sur le premier but monégasque, avant de se relever en réalisant plusieurs arrêts importants. Avez-vous été satisfait de sa prestation après cette erreur ?

« Gigio a fait un match exceptionnel et je suis très satisfait de sa prestation et de son comportement »

« Le football est un jeu composé d’erreurs. Quand un milieu ou un attaquant fait une erreur, il ne se passe rien. Mais quand c’est un défenseur ou un gardien qui se trompe, ça fait beaucoup plus mal. Le plus important reste que mes joueurs réalisent l’idée que je veux leur transmettre. Les erreurs font partie du football. Comme vous l’avez dit, Gigio s’est relevé après cette erreur. Mes joueurs commettent des erreurs à chaque match. Elles sont parfois sanctionnées, d’autres fois non. Gigio a fait un match exceptionnel et je suis très satisfait de sa prestation et de son comportement. »

Vous vous dites éternel insatisfait. L’êtes-vous après un match comme ce soir ou arrivez-vous à vous satisfaire du spectacle du soir ?

« Quand deux équipes de ce niveau jouent aussi offensif et défendent et pressent aussi haut, ça donne un match comme celui du soir. Tout le monde prend plaisir avec un match à sept buts marqués. Les entraîneurs apprécient un peu moins les buts encaissés, c’est sûr. Mais le plus important pour moi reste de voir l’attitude de mon équipe après cette trêve internationale. C’est toujours très difficile. Nous n’avons eu qu’un jour, une heure, pour nous entraîner. Monaco s’est même entraîné à Paris, faute de temps. C’est très dur pour les entraîneurs possédant des internationaux de préparer ce type de match. Le match en valait la peine. Le résultat me plaît, bien sûr. »

Vous venez de souligner la difficulté de préparer ce genre de rencontres. Nous avons toutefois vu un match plein. Est-ce une preuve que vous récoltez le fruit de votre travail sur le long terme ?

« Quand j’analyse chaque match en profondeur, je ne m’intéresse que peu à ce que nous faisons bien et énormément sur ce qu’il faut améliorer »

« Je crois que depuis le début de saison, je vois l’attitude que je veux voir de mes joueurs. C’est très facile pour un entraîneur de dire que je vois ce que je veux lorsque nous gagnons. Quand j’analyse chaque match en profondeur, je ne m’intéresse que peu à ce que nous faisons bien et énormément sur ce qu’il faut améliorer. C’est ma personnalité, mon défaut, peut-être. Je ne sais pas. C’est la manière dont je vois le football. Ce serait stupide selon moi de penser que les joueurs ne doivent pas donner beaucoup plus quand j’ai un tel effectif à ma disposition. Ce n’est jamais suffisant car nous faisons partie d'un grand club, avec de super et nombreux supporters. Tu ne peux pas te relâcher une seconde dans les compétitions du plus haut niveau. C’est mon objectif et j’essaye de le transmettre à mon équipe. »

Ousmane Dembélé a marqué son premier but avec le PSG ce soir. Quel est votre sentiment ?

« Je suis enchanté de ce que fait Ousmane depuis le premier jour »

« Son but, c’est 100% du pur Dembélé. Un contrôle du gauche avec l’extérieur de la cheville et une frappe spectaculaire du droit qui se loge dans le haut du but. Ce but vient le récompenser, c’est bien. Malgré tout le bruit qu’il y avait autour de lui, je suis enchanté de ce que fait Ousmane depuis le premier jour. Il est le joueur le plus déséquilibrant du monde selon moi. Sans aucun doute. Il joue toujours pour faire mal à l’adversaire, pour donner des passes décisives, pour éliminer des joueurs et générer de la supériorité. Il est un joueur très spectaculaire et j’aime avoir un joueur de ce profil dans mon équipe. »

Êtes-vous rassuré avant de recevoir Newcastle en battant une équipe niveau Ligue des Champions comme Monaco ?

« C’est clair que Monaco est une équipe de notre niveau. Ils veulent gagner le championnat. C’est un très bon résultat. Ça a été dur, nous avons souffert par moments. Mais ça nous permet d’être leader et ce match était vital pour nous. Quelle meilleure manière de préparer la Ligue des Champions qu’en gagnant ? De cette manière, c’est encore mieux. »

La Ligue 1 a été décriée et décrite comme pas très spectaculaire ces dernières semaines. Ce match et les 7 buts du soir ne sont-ils pas la meilleure publicité possible ?

« (Il comprend mal la question et répond comme s’il était visé) Je n’ai jamais dit ça. Celui qui dit ça se trompe. J’ai justement dit tout le contraire. Cette ligue est très intéressante, de haut niveau, avec de très bons joueurs et entraîneurs, et des équipes voulant marquer. C ‘est une ligue compliquée, sans aucun doute. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

vendredi 16 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee