Article 

Souza évoque son passage raté au PSG

Publié le samedi 5 novembre 2016 à 18:31 par Wormy
Le passage du milieu offensif brésilien Souza au PSG ne laissera pas un souvenir impérissable aux supporters parisiens. Lui a pourtant décidé de l'évoquer à nouveau, de manière cocasse.

Dans une interview au média brésilien UOL Esporte, l'ancien joueur du PSG Willamis Souza est revenu sur son court et pas très glorieux passage au PSG à la fin des années 2000. Resté seulement quelques mois à Paris, il n'a jamais répondu aux attentes comme milieu offensif droit et est reparti dans l'anonymat au Brésil.

Souza a commencé par son arrivée à Paris et sa relation avec son coach de l'époque, Paul Le Guen : «Nous venions de jouer un match contre l’Olympique de Marseille, assez fatigant et usant émotionnellement puisque nous avions perdu (2-1) après avoir mené. L’entraîneur m’a convoqué le lendemain pour discuter, avec le traducteur et Ceará. L’entraîneur a regardé le traducteur et lui a dit : "Dis à Souza que j’ai rarement vu un Brésilien avec une telle discipline tactique". Le traducteur ne disait rien alors j’ai dit : "Dis au coach que je le remercie, dis lui que je suis venu pour aider, quel que soit mon poste, je veux aider". L’entraîneur s’est une fois encore tourné vers Manuel, le traducteur, et lui dit : "Mais dis à Souza de ne pas faire trop de fautes sur le côté, notre gardien n’est pas en confiance, les coups de pied arrêtés sont des dangers de buts". Alors j’ai dit à Manuel : "Demande lui s’il veut que je parte à la guerre avec un balai (rires). Comment ne pas faire de fautes ? Ces gars me mettent des coups tout le temps". Le traducteur n’a pas tenu, quand j’ai dit ça, il a explosé de rire. Alors, l’entraîneur a demandé : "qu’est-ce qu’il a dit ?". Là, le traducteur a menti, il lui a dit : "Souza a dit qu’il ne fera plus de fautes sur le côté, non, il va les éviter au maximum (rires)". C’était très drôle.»

«Tout ce que j’ai appris en français, c’était dans le vestiaire du PSG, tout en pratique. Quand quelqu’un rigolait, je rigolais aussi. Quand quelqu’un était sérieux, j’étais sérieux aussi.»

La barrière de la langue, le Brésilien a bien essayé de la surmonter mais pour cela, il n'a pas été vraiment aidé : «Le club m’a payé un cours de français. J’y ai été la première fois, ce fut aussi la dernière fois (rires). La professeure ne parlait pas portugais et moi, je ne parlais pas français. Je suis resté une heure, à la regarder dans le blanc des yeux, sans que nous nous comprenions (rires). Une heure après, le traducteur a commencé à se marrer et je lui ai dit : "Manuel, comment suivre un cours si la professeure ne parle pas ma langue et que je ne parle pas la sienne ?" Elle a dit : "comment ?". J’ai répondu : "comment ?". Et je suis rentré chez moi. Je ne suis jamais revenu. Tout ce que j’ai appris en français, c’était dans le vestiaire du PSG, tout en pratique. Quand quelqu’un rigolait, je rigolais aussi. Quand quelqu’un était sérieux, j’étais sérieux aussi.»

C'est donc Marcos Ceará qui assurait la traduction dans le vestiaire, un joueur avec qui il avait des affinités : «Un jour, Ceará m’a demandé : "tu comprends quelque chose ?". Je lui ai répondu : "Non Ceara, ils rigolent, alors je rigole pour qu’ils ne se rendent compte de rien et qu’ils ne disent rien de mal sur moi". Ils pensaient que je comprenais tout. C’était ma tactique (rires). Ce sont de bons souvenirs. Ceará est un bon mec, sérieux dans tout ce qu’il fait, tout ce qu’il dit. Il ne rigolait qu’avec moi. Il n’était pas trop blagueur, mais avec moi, il se lâchait un peu.»

En attendant, l'ancien parisien, du haut de ses 38 ans, réfléchit à arrêter sa carrière après avoir eu une grosse blessure au genou il y a 3 mois, nécessitant une opération chirurgicale.

NB : Traduction par FootMercato

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

mardi 12 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux