Article 

Moins de matchs mais toujours autant d'absents, la difficulté de Pochettino

Publié le mardi 18 janvier 2022 à 13:00 par Pierre Bastide
Malgré le calendrier allégé du PSG ces prochaines semaines, Mauricio Pochettino va devoir composer avec de nombreuses difficultés pour préparer le 8e de finale aller de Champions League contre le Real Madrid. Parmi elles, les blessures et les absences d'internationaux.

Après le rythme infernal de la fin d’année, 2022 démarre beaucoup plus tranquillement pour le PSG. Le club de la capitale ne va jouer qu’une fois par semaine jusqu’à son 8e de finale aller de Champions League contre le Real Madrid, prévu le 15 février. Au programme des Parisiens :  les réceptions de Reims (Ligue 1) le 23 janvier et de Nice le 31 (8e de finale de Coupe de France), puis un déplacement à Lille en championnat le 6 février et la réception de Rennes une semaine plus tard. Un calendrier exceptionnellement allégé, qui laisse du temps à Mauricio Pochettino et son staff pour travailler. En apparence seulement.

Pour une fois épargné par l’enchaînement des matchs, le PSG sera confronté à d’autres problématiques. L’état de forme actuel des troupes ne permet pas à l’entraîneur argentin de disposer d’un groupe complet : Lionel Messi se remet progressivement d’une contamination au Covid-19 qui lui a fait manquer les premiers matchs de l’année, alors que Neymar poursuit encore sa rééducation après son entorse à la cheville. Le premier jouera au mieux deux matchs en janvier, contre Reims et Nice, le second est plutôt attendu début février alors que les semaines à deux matches vont reprendre... Plus Wijnaldum qui vient d'en prendre pour trois semaines.

40 % des joueurs de champ titulaires absents

À ces absences médicales, il faut ajouter les indisponibilités actuelles d’Achraf Hakimi, Idrissa Gana Gueye et Abdou Diallo, tous les trois engagés dans la Coupe d’Afrique des Nations avec leurs sélections ; et promis à des parcours plutôt longs vu ce qu'ils montrent depuis le début de la compétition. Autrement dit, ce sont déjà quatre titulaires en puissance qui sont absents pour encore quelques semaines, soit 40 % des joueurs de champ. 

Et Pochettino n’est pas au bout de ses peines concernant les internationaux, puisqu’il devrait perdre de nouveaux joueurs avec la fenêtre internationale qui s’ouvre à la fin du mois pour ses sud-américains, à l’occasion des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2022. Angel Di Maria et Leandro Paredes devraient être convoqués avec l’Argentine pour affronter le Chili (27 janvier) et la Colombie (1er février). Le Brésil de Marquinhos jouera face à l'Équateur (27 janvier) et au Paraguay (1er février). Enfin, Keylor Navas devrait lui avoir trois matchs à disputer avec le Costa Rica.

Lors des jours autour de PSG/Nice, il lui manquera donc son capitaine et défenseur central, son arrière droit titulaire, deux milieux de terrain qu'il utilise très régulièrement, son ailier droit favori ; et il n'est pas certain de pouvoir compter sur Neymar, qui n'est pas le joueur le plus simple à intégrer dans une équipe vu à quel point il bouleverse les équilibres. Le tacticien parisien va donc retrouver une situation inconfortable qui rappelle les trêves internationales de la première moitié de saison. Bien loin d’être idéal pour préparer les grosses échéances à venir.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux