Article 

Sarabia : « Il est vrai que nous n’avons pas le même niveau qu’en mars »

Publié le mardi 11 août 2020 à 11:29 par Marius Cassoly
Dans une interview accordée à RMC Sport, Pablo Sarabia a reconnu que le PSG n'avait pas le même niveau de jeu qu'au mois de mars, avant de se projeter sur le quart de finale de la Champions League face à l'Atalanta.

Après de longs mois d'interruption du football en raison de la pandémie du coronavirus, le PSG a repris la compétition officielle fin juillet avec les finales de la Coupe de France face à Saint-Étienne (1-0) et de Coupe de la Ligue face à l'OL (0-0, 6 t.a.b. 5) plutôt poussives en terme de contenu de jeu. À l'occasion d'une interview accordée à RMC Sport, Pablo Sarabia a expliqué « qu'il est vrai que nous n’avons pas le même niveau qu’en mars. En février-mars, nous étions au top, c'était le fruit du travail tout au long de l’année. Puis nous avons traversé une période assez particulière, que nous n’avons jamais connue auparavant. Nous avons besoin de temps pour retrouver du rythme. Nous essayons de faire le maximum pour être prêts physiquement ». 

« Nous allons devoir avoir beaucoup de mental face à l'Atalanta »

Cette thématique physique revient de manière récurrente au moment d'évoquer le quart de finale de la Champions League entre le PSG et l'Atalanta et l'Espagnol est également revenu sur le sujet : « Les joueurs de l’Atalanta ont peut-être un peu plus de matches dans les jambes, ils ont joué treize rencontres, et nous seulement deux. Nous avons joué deux finales et cela exige de l’intensité, ce qui est une bonne préparation. Mais nous devons donner notre maximum. Nous devons être concentrés afin de préparer de la meilleure manière possible cette rencontre ». Avant de livrer quelques indications sur la manière dont son équipe devait jouer face à la Dea : « Nous allons essayer de réaliser un match intense, dans lequel nous allons devoir avoir beaucoup de mental dans les moments où nous aurons la possession du ballon afin de faire du mal à l’adversaire ». 

En fin analyste, Sarabia a ensuite expliqué quels seraient les deux éléments clés à maîtriser afin de faire déjouer la Dea, que nous vous présentons en détails ici« Ils ont un très bon entraîneur, avec des idées claires et un système de jeu différent basé sur la possession du ballon et un pressing défensif. Je pense que si tu parviens à gérer ces deux facettes de jeu, tu gagnes beaucoup car quand tu perds le ballon et que tu presses haut, tu reprends la possession du ballon plus près du but adverse. C’est une équipe qui aime aussi jouer avec le ballon. C’est un équipe intéressante qui va nous rendre la tâche difficile pour se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions »

« Ce ne sont que des moments clés dans lesquels cette cohésion s’est renforcée »

Après avoir concédé que la conquête de la Champions League était un sujet de discussions régulier au sein du groupe WhatsApp des joueurs durant le confinement notamment, Pablo Sarabia est revenu sur cette fameuse cohésion de groupe : « Après tout ce qu’il s’est dit dans la presse et la pression qu’on avait, nous avons dominé la rencontre au match retour, avec un score sans appel de 2 à 0, sans but concédé et une qualification importante. Cela crée une cohésion de groupe. Mais je pense que ce ne sont que des moments clés dans lesquels cette cohésion s’est renforcée. Je pense qu’il y a une bonne entente dans le groupe depuis le premier jour. Quand je suis arrivé, j’ai vu un bon groupe, que ce soit avec les personnes qui sont restées ici ou qui sont parties. Je n’ai vu ni de disputes ni de mauvaises têtes. Rien qui n’a affecté l’équipe. Et ça c’est super car cela permet de composer une bonne équipe. Finalement, cela permet de faire la différence dans les matches difficiles, comme cela a été le cas face à Dortmund, dans les finales de coupe, et peut-être face à l’Atalanta ». 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 29 septembre

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux