Article 

Wijnaldum, ses propos complets à la presse hollandaise

Publié le lundi 11 octobre 2021 à 20:16 par Philippe Goguet
Interrogé par la presse néerlandaise sur ses débuts au PSG, le milieu de terrain Georginio Wijnaldum n'a pas caché qu'il était déçu de son temps de jeu et espérait plus. Voici ses propos en intégralité, vu la polémique naissante.

À propos du PSG :

Comment ça va pour toi, parce qu’avec ton transfert a Paris, est-ce que tu es complètement heureux ?

« Je ne peux pas dire complètement heureux, parce que la situation n’est pas telle que je l’aurais souhaité. Ça fait partie du foot aussi. Il faut faire avec, je veux continuer à être positif et à travailler dur pour retourner la situation. »

Parce que tu racontais alors que tu étais très enthousiaste sur ton transfert à Paris, depuis il y en a tant qui sont arrivés, c’est devenu les Harlem Globetrotters un peu ?

« Oui et je pense que ça a rendu les choses difficiles. Parce que tout le monde s'attend à ce qu’on gagne tous les matchs. On attend de nous des résultats. Et quand on a fait un nul contre Bruges, c’était comme si on avait perdu. »

Ça semble logique pour le PSG, ce PSG, non ?

« Je trouve qu’on reste des hommes, des joueurs de foot. Ça ne va pas être possible qu’on gagne tous les matchs d’ici à la fin de la saison. Il faut aussi apprendre à avoir des nuls et des défaites. Chaque équipe peut perdre ou faire match nul, donc je pense que c’est important de voir comment on gère ça. »

Est-ce que c’est pour cela que c’est ta préoccupation principale de vouloir jouer le plus possible ?

« Oui, je pense que c’est pour tous les joueurs une préoccupation. »

Le sélectionneur a dit que c’était inquiétant ?

« C’est inquiétant de ne pas jouer mais je dois dire aussi que ce n’est que le début de la saison »

« Oui, et moi aussi je pense que c’est inquiétant de ne pas jouer mais je dois dire aussi que ce n’est que le début de la saison et que tout peut encore se passer. C’est pour ça que je suis positif. »

 

A propos de la sélection hollandaise :

Est-ce que tu t’es réchauffé depuis vendredi soir (N.D.L.R. : il était suspendu en Lettonie) ?

« Oui, il faisait froid hein !  »

T’étais sous une petite couverture ?

« Oui j’avais des vêtements en plus. »

Et ça se passe devant tes yeux, ça a dû être frustrant ?

« Bien sûr que c’était frustrant pour moi, parce que je ne pouvais pas participer comme j’étais sanctionné. Donc tu sais comment ça se passe des soirées comme ça. Heureusement qu’on a gagné. »

Est-ce que demain soir (ce soir en fait), ce sera pareil ?

« Je n’espère pas, j’espère que ce sera plus facile, j’espère qu’on marquera les occasions qu’on se créera. Tu peux savoir à quoi tu peux t’attendre : combien de joueurs attendront la balle derrière leurs 16 mètres, donc ça va être difficile de trouver les espaces. Donc si tu marques vite et que tu joues rapidement, ça permet de trouver des ouvertures, c’était le cas là-bas aussi en 2e mi-temps. »

C’était 1-0, Il y a eu des changements, et à partir de là, ça va marcher ?

« Pas tout de suite, c’était quelques minutes après. C’était une équipe rigide, et c'est ce dont on doit se souvenir pour le match, mais on aussi qu’on a eu des espaces entre les lignes ; et quand tu marques rapidement, ça va perturber les joueurs de Gibraltar. »

Est-ce que vous allez réussir demain, parce que le public va s’attendre à un 8, 10, 12, 15-0 ?

« Oui c’est toujours comme ça, quand tu joues contre de tels pays. On doit rester concentrés et prendre les chances qu’on a. La première mi-temps du premier match, je pense que tout le monde n'était pas content et ça s'est fini en 7-0. Et tout le monde était content. »

NB : Un grand merci à Genna M. pour la traduction complète de ces propos dans une langue obscure.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 octobre

samedi 23 octobre

vendredi 22 octobre

jeudi 21 octobre

mercredi 20 octobre

mardi 19 octobre

lundi 18 octobre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux