Article 

Démarrage en 2021, financement, recettes pour les clubs : la Superligue se dévoile

Publié le mardi 20 avril 2021 à 10:48 par Renaud Lagord
Les contours de la future Superligue se dessinent : avec un démarrage dès le début de saison prochaine, en septembre 2021. Et les participants ne pourront pas être exclus de l’édition actuelle de la C1, certifie Florentino Pérez.

« The Super League » pourrait avoir lieu plus rapidement que prévu. Dans les colonnes du Parisien, le secrétaire général de la future Superligue Anas Laghrari a dressé le calendrier hypothétique de cette compétition. Le banquier du cabinet de conseil espagnol Key Capital évoque un démarrage au mois de septembre 2021, qu’un accord soit ficelé ou non avec l’UEFA. 

Pour Florentino Pérez, invité dans la nuit de lundi à mardi dans l’émission El Chiringuito, un accord doit être conclu avec l’association européenne des clubs : « Si nous parvenons à un accord avec l'UEFA, nous voulons commencer en août. Sinon, nous pouvons attendre un an. » Soit lors de la saison 2022-2023.

Comme évoqué lundi, la Superligue va bien emprunter 3.5 milliards d’euros à la banque JP Morgan. Le but ? Créer « un business stable grâce à cette base de 12 grandes équipes ». « Le football est un domaine qui ne gagne pas d’argent, explique-t-il au Parisien. Il existe une réelle frustration face à ce système instable, basé sur les résultats d’un club en Ligue des Champions. Un manager fait un plan sur trois ans, mais il peut avoir une différence de plusieurs centaines de millions d’euros en fonction de ses résultats. »

Un « comité de solidarité » supervisera la distribution de fonds et garantira la transparence, selon le banquier. La somme dévolue pour tous les participants sera de 400M € (au lieu des 130M € répartis entre 54 fédérations), comme évoqué également par Florentino Pérez.  « On fait ça pour sauver le football en général », a expliqué le président du Real Madrid.

Quand à une expulsion cette année de la Ligue des Champions pour les clubs impliqués dans le projet (soit le Real, Manchester City et Chelsea), comme évoquée par un membre de l’UEFA, Florentino Pérez en est certain : l’opération est loin d’être faisable. « Ils nous menacent, oui mais c'est impossible, a-t-il garanti. Les joueurs peuvent rester tranquilles parce que tout ce qu'ils disent, ça n'arrivera pas. ls ne nous sortiront pas de la Ligue des Champions... J'en suis sûr à 100 %. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

samedi 08 mai

vendredi 07 mai

jeudi 06 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux