Article 

Di Maria, un corner direct qui vient de loin

Publié le dimanche 2 septembre 2018 à 18:51 par Philippe Goguet
En inscrivant un corner direct à Nîmes, Angel Di Maria a réussi un challenge personnel après lequel il courait depuis des années. Il est aussi rentré dans l'histoire du club, prenant la suite de Paul Le Guen dans cet exercice près de 24 ans après !

Ce n'est pas le but de l'acharnement, mais presque. Plus de trois ans après son arrivée, suite à des dizaines de tentatives malheureuses, gardiens ou montants refusant de lui laisser réaliser ce qui semblait être son rêve, Angel Di Maria a enfin réussi à marquer ce fameux corner direct qu'il a tant tenté. C'est finalement à Nîmes ce samedi qu'il a réussi, poursuivant au passage sa série de cinq matches consécutifs au cours desquels il se montre décisif. Le gardien Paul Bernardoni n'avait placé personne au premier poteau, il l'a amèrement regretté face au coup de patte de l'Argentin.

Au micro des médias du club, il a commenté après la partie ce bien joli but : «J'avais déjà essayé par le passé d'inscrire un but sur corner et je suis très content d'avoir réussi à marquer de cette manière. J'ai vu qu'il y avait de l'espace au premier poteau et je me suis dit que j'allais tenter ma chance. Le ballon est rentré et j'en suis ravi.» Moins conventionnel sur les réseaux sociaux alors que sa femme le félicitait pour ce but, le gaucher a alors commenté sa réalisation par un très honnête : «Je l'ai tellement essayé»

Dans cet exercice très particulier, cela faisait deux ans et demi qu'un joueur de L1 n'avait plus réussi cet exploit, à savoir un autre gaucher nommé Rachid Ghezzal, mais il faut remonter à bien plus vieux côté parisien. Si cela faisait plus de 25 ans que le PSG n'avait pas joué à Nîmes, cela faisait pratiquement aussi longtemps qu'un Parisien n'avait plus marqué de cette façon. Là encore, c'était un célèbre gaucher qui avait réussi ce petit miracle technique en la personne de Paul Le Guen. La patate de Pencran avait réussi cet exploit en novembre 1994 sur la pelouse de Saint-Etienne, face à un futur Parisien nommé Grégory Coupet, comme l'a rappelé l'historien du club Michel Kollar.

Cette saison-là, le PSG atteignait pour la dernière fois de son histoire les demi-finales de la Ligue des Champions. Un heureux présage ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

mercredi 09 juin

mardi 08 juin

lundi 07 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux